La bourse ferme dans 3 h 31 min
  • CAC 40

    7 164,14
    +31,79 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 226,83
    +17,52 (+0,42 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0738
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 893,10
    +8,30 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    21 552,99
    -45,50 (-0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,70
    +7,75 (+1,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,81
    +0,67 (+0,87 %)
     
  • DAX

    15 432,75
    +111,87 (+0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 917,88
    +53,17 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2089
    +0,0037 (+0,30 %)
     

L'ancien roi du surgelé, Toupargel, sur le point d'être liquidé

Wikimedia Commons

C'est l'un des plus importants plans sociaux de ces derniers mois. La société de livraison à domicile de produits alimentaires Place du Marché (ex-Toupargel), qui compte 1.600 salariés, devrait être liquidée mercredi, marquant l'essoufflement d'un modèle. "On ne prend plus les commandes, désolé, nous allons être liquidés..." : au téléphone, le service clients de l'entreprise ne laisse guère de doute sur l'issue de l'audience du tribunal de commerce de Lyon, mercredi, à laquelle sont attendus des salariés venus de toute la France. Les mandataires judiciaires, de source syndicale, ont eux aussi annoncé lors d'un Comité social et économique (CSE) au siège social de Civrieux-d'Azergues (Rhône) mercredi dernier qu'ils passeraient bientôt au statut de "liquidateurs judiciaires". Et lors de cette même réunion, la direction du groupe, en redressement judiciaire depuis fin novembre, a informé les salariés de la création d'une "cellule liquidative" de 35 personnes, venant des services ressources humaines et informatique, dans le cadre d'une "prestation grands licenciements".

"C'est un immense gâchis, tout est allé très vite, les gens sont écœurés...", dénonce Françoise Charentus, déléguée FO - syndicat majoritaire - et élue au CSE, espérant, sans trop y croire, que "le tribunal accorde un délai et exige de la direction qu'elle obtienne des actionnaires le versement d'une prime supra-légale, prix du préjudice subi par le personnel". Auparavant nommée Toupargel, l'entreprise, alors déjà en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vivendi : Canal+ prêt à investir massivement dans le cinéma français
CAC 40 : la Bourse parie sur un ralentissement de l'inflation aux Etats-Unis, la Chine en soutien
Le PSG a enregistré des pertes colossales en 2022
La ponctualité baisse dans le métro, voici les lignes les plus problématiques
Le bitcoin attend l’inflation aux Etats-Unis au tournant : le conseil Bourse