La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 097,44
    -176,43 (-0,58 %)
     
  • Nasdaq

    11 133,18
    -15,46 (-0,14 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9809
    -0,0076 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 453,98
    -318,66 (-1,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    456,45
    -6,67 (-1,44 %)
     
  • S&P 500

    3 766,22
    -17,06 (-0,45 %)
     

Le lancement d’Artémis I vers la Lune est à nouveau repoussé, à cause d’une fuite

L’imposante fusée Space Launch System reste au sol, encore une fois, ce samedi 3 septembre 2022. La Nasa n’est pas parvenue à éviter une nouvelle fuite lors du remplissage de la fusée d’Artémis I, la mission qui doit partir faire le tour de la Lune.

La deuxième tentative de lancer Artémis I vers la Lune s’est soldée par un échec : alors que la Nasa avait prévu de faire décoller sa fusée Space Launch System ce 3 septembre 2022, à partir de 20h17 (ouverture d’une fenêtre de tir de 2h), un nouvel incident technique a forcé l’agence spatiale à reporter le lancement de la première mission du programme Artémis. Le lanceur reste au sol, sur le complexe de lancement 39 du centre spatial Kennedy en Floride, a-t-on appris vers 17h20.

À l’origine, l’agence spatiale souhaitait lancer sa mission le lundi 29 août, aux alentours de 14h30. Un problème constaté au niveau du refroidissement des moteurs, situés en bas de l’étage principal de la fusée, en a décidé autrement. Et, malheureusement, la tentative du 3 septembre ne s’est pas avérée plus fructueuse : il y a eu un gros problème de fuite.

Encore une fuite de carburant dans le SLS, la fusée d’Artémis I

Il était environ 11h, ce samedi 3 septembre, lorsque la Nasa a donné l’autorisation d’entamer les opérations de remplissage de la fusée.

[Lire la suite]

VIDÉO - Mission Artémis 1 : "C'est une répétition générale", assure Thomas Pesquet