La bourse est fermée

La réforme fiscale, un cadeau de "24 milliards d’euros aux plus riches" selon l’ONG Oxfam

AFP / Illustration

Dans un rapport, l’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam estime qu’avec la réforme fiscale, les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres.

La réforme fiscale mise en place par le gouvernement va favoriser les plus riches. C’est le sens du rapport publié par l’ONG Oxfam, qui lutte contre la pauvreté. Publié lundi 25 septembre, ce texte intitulé “Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé” s’intéresse au projet de loi de finances 2018.

Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront “d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres”, tandis que les 10% les plus riches possèdent déjà “56% des richesses nationales”, détaille Oxfam.

Une aggravation des inégalités

Interrogée sur FranceInfo, la porte-parole de l’ONG, Manon Aubry, explique qu’avec la politique fiscale actuelle, “les 10% les plus riches voient leurs revenus augmenter de 1 200 euros par an, alors que les 10% les plus pauvres voient leurs revenus baisser de 330 euros par an”.

À cette aggravation des écarts, il faut ajouter une autre mesure qui va accentuer l’écart entre les 10% les plus pauvres et les 10% les plus riches : la transformation de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière. Cette mesure permettre, selon l’Oxfam, “aux 1% les plus riches d’économiser 3,6 milliards d’euros”.

À LIRE AUSSI >> La nouvelle version de l’ISF rapportera 6 fois moins