Publicité
Marchés français ouverture 6 h 43 min
  • Dow Jones

    38 503,69
    +263,71 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    15 696,64
    +245,33 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    37 552,16
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0704
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    16 828,93
    +317,24 (+1,92 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 225,75
    -247,24 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 429,64
    +14,88 (+1,05 %)
     
  • S&P 500

    5 070,55
    +59,95 (+1,20 %)
     

L’automobile française s’enfonce dans le grand âge

Non seulement les Français conservent leur voiture plus longtemps, mais ils négligent l'entretien. Au-delà de 10 ans, une voiture sur quatre présente une défaillance critique.  - Credit:
Non seulement les Français conservent leur voiture plus longtemps, mais ils négligent l'entretien. Au-delà de 10 ans, une voiture sur quatre présente une défaillance critique. - Credit:

Selon que l'on est optimiste ou pessimiste, on pourra interpréter de deux façons différentes les statistiques portant sur l'âge du parc automobile français. Les premiers avanceront que la fiabilité des modèles allant en progressant, elle incite à une conservation prolongée avant de les envoyer à la retraite. Les seconds argumenteront sur le pouvoir d'achat déjà fragilisé des ménages, confrontés à la hausse constante du prix des voitures neuves. Elle les pousse à rouler plus longtemps avec leur vieille voiture, « tant qu'elle marche ».

En 2023, rapporte Mobilians, l'âge moyen des voitures particulières s'est établi à 12,5 ans alors qu'il était de 11,2 ans en 2014. Pas vraiment un progrès, même si les modes de consommation actuels ont évacué l'idée naguère abordée de la « voiture à jeter ». « Avec 58,7 % de véhicules âgés de plus de 10 ans – et près de 75 % de véhicules âgés de plus de 7 ans –, le constat du vieillissement du parc automobile est indéniable, mettant en avant la nécessité d'une maintenance préventive, avance Mobilians, acteur majeur de l'après-vente et du contrôle technique. Les taux de contre-visites l'attestent : plus le véhicule est âgé, plus le taux de contre-visite augmente.

Une voiture sur quatre de plus de dix ans en défaillance critique

« Les véhicules particuliers de moins de 4 ans ont un taux de contre-visite de 4,2 % (dont déjà 0,14 % en défaillance critique), ce résultat culmine à 25 % pour les véhicules âgés de plus de 10 ans. » Main [...] Lire la suite