Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 390,46
    +142,57 (+0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,85
    +44,95 (+3,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Législatives 2024 : le Premier ministre peut-il tout faire en période de cohabitation ?

Bloomberg/Getty Images

Aux portes du pouvoir. Pour la première fois, le Rassemblement national (RN) se hisse sur la première marche des résultats : le parti à la flamme et ses alliés menés par Eric Ciotti, totalisent 33,15% des suffrages exprimés au premier tour des élections législatives anticipées. Ce score historique concrétise un peu plus l’objectif du parti à la flamme : emmener Jordan Bardella à Matignon. Dimanche 30 juin, après l’annonce des résultats, le président du RN s’est d’ailleurs engagé à être le «Premier ministre de tous les Français (...), respectueux des oppositions, ouvert au dialogue et soucieux à tout instant de l’unité de la nation» en cas de victoire au second tour.

Si dans un premier temps, le protégé de Marine Le Pen a conditionné sa candidature au poste de chef du gouvernement à une majorité absolue à l’Assemblée nationale - soit plus de 289 députés RN sur les 577 que compte la chambre basse - le parti semble revenir sur ses propos. En cas de majorité relative, le RN se dit «prêt à gouverner», a déclaré Sébastien Chenu, vice-président et député réélu dès le premier tour dans la 19e circonscription du Nord. «S’il y a assez (de soutiens), nous assumerons nos responsabilités devant les Français», a assuré le cadre du parti d’extrême droite. Selon un sondage Ipsos publié le 27 juin, 36% des Français estiment que Jordan Bardella Premier ministre serait une bonne chose. Au sein du RN, ils sont 93% à adhérer à cette idée.

Il revient au président de la République de nommer le Premier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Endetté et obligé de fermer, un boulanger sauvé… par un casino
Comment obtenir un passeport en urgence ?
Fin d'une époque pour le célèbre cabaret «Chez Michou», obligé de fermer ses portes
Un Boeing d'Air Europa doit atterrir d'urgence après de fortes turbulences, plusieurs blessés
Télévision : CNews devance BFMTV pour le deuxième mois consécutif