Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 390,54
    -1 583,37 (-2,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Kate Middleton face au cancer : ce que l’on sait de son traitement de chimiothérapie préventive

Kate Middleton face au cancer : ce que l’on sait de son traitement de chimiothérapie préventive

La chimiothérapie préventive, également appelée chimiothérapie adjuvante, est généralement proposée après une opération, comme c'est le cas pour Kate Middleton. Le traitement vise à «réduire le risque de réapparition et de propagation du cancer» dans l'organisme via la propagation des cellules cancéreuses dans le sang, explique Lawrence Young, professeur d'oncologie à l'Université britannique de Warwick. Car même après une intervention chirurgicale réussie, «des cellules cancéreuses microscopiques peuvent rester tapies dans le corps sans pouvoir être détectées», a indiqué l'expert, interrogé par le Science Media Centre (SMC) britannique.

Pour Andrew Beggs, chirurgien à l'Université de Birmingham, «c'est un peu comme nettoyer un sol avec de l'eau de Javel quand on a renversé quelque chose dessus». Les chimiothérapies sont destinées à tuer les cellules cancéreuses, sans faire la distinction avec celles qui sont saines et utiles, comme les globules blancs. Ce qui entraîne des effets secondaires. Ces effets varient en fonction de la nature du cancer et du profil des personnes qu'il touche, mais ils entraînent généralement nausées, perte d'appétit, diarrhées et risques accrus d'infection (du fait d'une baisse des globules blancs). Certains effets, plus rares, peuvent provoquer une septicémie et des lésions des organes vitaux.

La durée du traitement varie, là aussi, en fonction de la nature des tumeurs. Mais un régime traditionnel de chimiothérapie est souvent administré en quatre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Louvre : «La Joconde» élue chef-d'œuvre «le plus décevant» au monde
Alain Bernard : «La médaille aux JO de Pékin a changé ma vie»
Moscou : au moins 133 morts dans une attaque revendiquée par le groupe État islamique, 11 personnes arrêtées
Le prix de la cantine explose dans une école d’Eure-et-Loir, passant de 6 à 12 euros
La princesse Kate Middleton annonce être atteinte d'un cancer