Publicité
Marchés français ouverture 4 h 16 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 791,72
    -63,65 (-0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    18 618,93
    -202,23 (-1,07 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 207,76
    -73,55 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 447,49
    -48,97 (-3,27 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

JO de Paris 2024 : dès mercredi, une nouvelle chance pour obtenir des billets

Adobe Stock

Les déçus de la première phase vont pouvoir retenter leur chance. Après une première phase de vente de billets marquée par des prix jugés excessifs, les organisateurs des JO de Paris 2024 lancent mercredi 14 mars une deuxième phase de vente à l'unité et non plus en packs. Comme pour la première phase, qui s'est achevé la semaine dernière, il faudra d'abord être tiré au sort. Au total, 1,5 million de billets seront mis en vente à compter du 11 mai. Il sera possible d'acquérir des billets pour la cérémonie d'ouverture inédite sur la Seine (de 90 euros à 2.700 euros) mais aussi pour les finales de certains sports.

Sur les 10 millions de billets des JO, 8 millions sont vendus directement au grand public. A l'issue de la première phase, 3,25 millions de billets ont été vendus. Près de 13% ont été vendus à 24 euros, 70% à moins de 100 euros et 4,5% à plus de 200 euros, ont détaillé les organisateurs qui ont vanté un "succès". "Je m'attends à ce que cette deuxième phase continue de générer des déceptions et des frustrations. C'est inévitable, mais elle va encore une fois faire des heureux et il faut tenter sa chance", a expliqué à l'AFP Tony Estanguet, le patron du comité d'organisation, rappelant que 4 millions de billets étaient disponibles à moins de 50 euros et un million à 24 euros.

10% des billets sont au-delà de 200 euros. "Cette proportion là, au-dessus de 200 euros, c'est moins que pour un concert de Madonna à l'Arena de Bercy", a commenté mardi Amélie Oudéa-Castéra, ministre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Grève des éboueurs à Paris : Darmanin demande à la mairie de réquisitionner des agents de propreté
Les dates butoir pour déclarer votre impôt sur le revenu, notre classement 2023 des frais bancaires… Le flash éco du jour
Grève des éboueurs à Paris : les touristes étrangers déchantent
La Corée du Nord teste des nouveaux missiles lancés depuis un sous-marin
Un avion russe a percuté un drone américain au dessus de la mer Noire