La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 405,31
    +270,32 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    10 920,71
    +91,21 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9646
    +0,0048 (+0,50 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 116,37
    -906,62 (-4,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    442,63
    +13,85 (+3,23 %)
     
  • S&P 500

    3 683,46
    +36,17 (+0,99 %)
     

James Webb immortalise les profondeurs de la nébuleuse de la Tarentule

Le télescope James Webb a obtenu de sublimes images de la nébuleuse de la Tarentule. Ses filaments et ses étoiles en pleine formation apparaissent avec un niveau de détail impressionnant.

La galerie d’images du télescope James Webb s’enrichit d’un nouveau cliché splendide. Après l’image d’une « galaxie fantôme », le télescope JWST s’est tourné vers la nébuleuse de la Tarentule. Le résultat est une vue imprenable sur cette région située à 161 000 années-lumière de notre planète, dans le Grand Nuage de Magellan. Elle a été présentée par la Nasa le 6 septembre 2022.

En contemplant cette nouvelle image, on comprend sans peine à quoi la nébuleuse doit son surnom de Tarentule (sa dénomination officielle étant NGC 2070). Comme l’explique la Nasa sur Twitter, elle « tire son nom de ses filaments poussiéreux ». Il s’agit de la plus grande et de la plus brillante région de formation d’étoiles à proximité de notre galaxie. « Cette nébuleuse nous permet de voir à quoi aurait pu ressembler la formation d’étoiles à son apogée dans notre histoire cosmique », complète l’agence spatiale. La mosaïque s’étend sur une distance de 340 années-lumière.

Nébuleuse de la tarentule James Webb
Nébuleuse de la tarentule James Webb

Pour plonger avec une telle profondeur dans les détails de la nébuleuse,

[Lire la suite]