Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 176,59
    +190,19 (+0,50 %)
     
  • Nasdaq

    15 376,56
    +94,55 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    37 438,61
    +370,26 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0650
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    16 511,69
    +287,55 (+1,77 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 144,60
    +1 514,75 (+2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 395,45
    -10,54 (-0,75 %)
     
  • S&P 500

    4 996,26
    +29,03 (+0,58 %)
     

Jacob Rothschild, membre de l'une des dynasties bancaires les plus connues d'Europe, est mort

Dave Benett / Getty Images

Jacob Rothschild n'est plus. La nouvelle du décès du financier britannique renommé et membre éminent de l'une des dynasties bancaires les plus prestigieuses d'Europe, a été annoncée par sa famille lundi. À l'âge de 87 ans, Jacob Rothschild laisse derrière lui un héritage important, marqué par son influence tant dans le monde financier que dans le domaine culturel, rapporte Zone Bourse, le 26 février 2024. Né en Angleterre en 1936, Jacob Rothschild a commencé sa carrière en 1963 au sein de la banque familiale, NM Rothschild & Sons. Sa contribution à l'établissement financier l'a rapidement propulsé vers des horizons plus vastes. Il a cofondé le J Rothschild Assurance Group, qui a évolué pour devenir l’institution londonienne St James's Place, aujourd'hui reconnue comme un gestionnaire de fortune de premier plan.

Parallèlement à ses engagements bancaires, Rothschild a joué un rôle majeur dans la création du fonds d'investissement RIT Capital Partners. Ce fonds a apporté un soutien précieux à diverses entreprises, allant de fonds spéculatifs à des start-ups axées sur les technologies propres. Sa vision entrepreneuriale et son engagement envers l'innovation ont contribué à façonner le paysage financier contemporain. Au-delà de ses réussites dans le domaine financier, Jacob Rothschild était un fervent défenseur des arts et de la culture. Il a occupé le poste d'administrateur de la National Gallery britannique de 1985 à 1991, laissant une empreinte indélébile sur le soutien aux institutions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boursorama : une interview de Marion Maréchal suscite la colère de certains clients
Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron n'exclut pas l'envoi de troupes occidentales
Nucléaire iranien : les stocks d'uranium enrichi dépassent de 27 fois la limite autorisée
Des congés plus souples pour les fonctionnaires d’Etat, les atouts de la nouvelle Renault R5… Le Flash éco du jour
«Gmail, c’est terminé» ? Gare à ce faux communiqué