La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    33 862,06
    +475,21 (+1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Jack Dorsey va aider les développeurs bitcoin à se payer des avocats

·1 min de lecture

L’ancien fondateur de Twitter se concentre désormais totalement sur son nouveau dada : les crypto-monnaies. Son dernier projet en date ? La création d’un fonds pour fournir une aide légale aux développeurs indépendants du bitcoin.

Jack Dorsey a quitté Twitter, mais pas le monde des affaires. Depuis que le cofondateur du réseau social à l’oiseau bleu a quitté sa direction générale, il se concentre totalement sur les crypto-monnaies, et notamment sur la société Block (ex-Square) qu’il a créée dans ce secteur.

Sa dernière annonce en date ? Il va créer un fonds d’aide juridique aux développeurs spécialisés dans le bitcoin avec Alex Morcos, cofondateur de Chaincode Labs, et Martin White, professeur d’informatique spécialisé dans la blockchain à l’université du Sussex.

Des développeurs bitcoin exposés aux pressions juridique

La démarche peut surprendre, mais comme l’explique le mail d’annonce du trio, relayée le 12 janvier par le média The Block la communauté bitcoin est actuellement aux prises avec plusieurs litiges. « Ces litiges et les menaces juridiques perpétuelles ont l’effet recherché : les individus accusés sont contraint de capituler faute d’une aide juridique adéquate. »

Les trois fondateurs du fonds qui sera baptisé Fonds de Défense Juridique du Bitcoin, soulignent également : « les développeurs open-source, qui sont souvent indépendants, sont particulièrement exposés aux pressions juridiques ».

Des litiges qui leur font perdre du temps, selon le trio, et les découragent parfois de continuer à travailler…

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles