Publicité
Marchés français ouverture 7 h 46 min
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,92 (-0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0875
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,11 (+0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 984,46
    -619,91 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 355,29
    -18,55 (-1,35 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

Italie: Amazon condamné pour pratiques commerciales déloyales

L'autorité italienne de la concurrence (ACGM) annonce avoir condamné deux entreprises du groupe Amazon à verser une amende de 10 millions d'euros pour pratiques commerciales déloyales (MARCO BERTORELLO)
L'autorité italienne de la concurrence (ACGM) annonce avoir condamné deux entreprises du groupe Amazon à verser une amende de 10 millions d'euros pour pratiques commerciales déloyales (MARCO BERTORELLO)

L'autorité italienne de la concurrence (ACGM) a annoncé mercredi avoir condamné deux entreprises du groupe Amazon à verser une amende de 10 millions d'euros (10,6 millions de dollars) pour pratiques commerciales déloyales.

Il est reproché aux deux sociétés (Amazon Services Europe et Amazon EU, basées au Luxembourg) d'avoir incité les clients à accepter des achats en ligne "récurrents" plutôt que "ponctuels".

Dans un communiqué, l'AGCM a déclaré que l'option permettant d'effectuer des achats réguliers était "présélectionnée par défaut" sur une large sélection de produits répertoriés sur le site italien d'Amazon.

PUBLICITÉ

"La présentation graphique de l'option d'achat récurrent présélectionnée peut conduire les consommateurs à acheter des produits périodiquement, même s'ils n'en ont pas réellement besoin, limitant ainsi leur capacité à choisir librement", précise l'AGCM dans son communiqué.

"En tant qu'opérateur majeur, Amazon est censé concevoir ses interfaces en ligne, en particulier celles liées aux processus d'achat, d'une manière qui permette aux consommateurs de prendre des décisions commerciales libres et éclairées", poursuit l'institution.

Amazon s'est dit en "profond désaccord" avec cette décision et a indiqué vouloir faire appel.

"Depuis son lancement en Italie, les clients d'Amazon.it ont économisé plus de 40 millions d'euros grâce aux commandes +Prévoyez et Economisez+", a fait valoir un pore-parole du groupe.

L'organisme de surveillance a aussi fait part de ses préoccupations concernant la présélection de l'option "livraison rapide payée".

Il a toutefois souligné qu'il ne prenait aucune mesure supplémentaire à l'encontre du groupe, Amazon ayant accepté de ne présélectionner à l'avenir que l'option de livraison gratuite et de dédommager les consommateurs qui s'étaient plaints de ce procédé l'an passé.

ar-cmk/pta