Publicité
La bourse ferme dans 59 min
  • CAC 40

    7 949,49
    -6,92 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,21
    -5,71 (-0,12 %)
     
  • Dow Jones

    38 810,86
    -178,97 (-0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    2 141,80
    +15,50 (+0,73 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 906,38
    +939,66 (+1,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,36
    -0,38 (-0,48 %)
     
  • DAX

    17 734,59
    +18,42 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 648,28
    +7,95 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 936,79
    -270,72 (-1,67 %)
     
  • S&P 500

    5 088,37
    -42,58 (-0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    40 097,63
    +186,83 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    16 162,64
    -433,33 (-2,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,2723
    +0,0030 (+0,24 %)
     

Combien investir pour améliorer son diagnostic de performance énergétique ?

Erik Mclean - Unsplash

Combien investir pour améliorer son diagnostic de performance énergétique (DPE) ? C'est la question que se posent de nombreux propriétaires, ainsi que nos confrères du Parisien. En effet, la réglementation française impose désormais des normes strictes en matière de performance énergétique des logements, ce qui peut avoir un impact important sur les prix et la valeur de revente ou de location d'un bien immobilier. Explications.

À Paris, où de nombreux logements sont classés F ou G, les travaux d'isolation sont devenus indispensables pour éviter des sanctions légales. D'ici à 2025, les logements classés G seront interdits à la location, et cette interdiction s'étendra aux logements classés E en 2034. En outre, le diagnostic de performance énergétique est désormais un facteur déterminant dans la négociation des prix de vente ou de location. Un logement mal classé peut perdre jusqu'à 4 % de sa valeur, et ce pourcentage risque d'augmenter à l'approche des échéances.

Pour entreprendre ces travaux d'isolation, il est important de les planifier, car la demande risque d'exploser dans les prochains mois, notamment à Paris du fait des Jeux olympiques qui débuteront en juillet prochain. De plus, il est recommandé de faire appel à des entreprises spécialisées et labellisées, qui pourront vous accompagner tout au long du processus et vous aider à obtenir les aides financières disponibles. Les coûts des travaux varient en fonction de la taille du logement, mais en moyenne, il faut compter environ (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu'est-ce qu'une promesse de vente ?
Location : plus d’un Francilien sur cinq trafique son dossier pour trouver un logement
Immobilier : les prix des maisons et appartements en Île-de-France ont dégringolé !
Immobilier : la carte de France des logements vacants, par département
MaPrimeRénov’ 2024 : déjà un flop pour les aides à la rénovation nouvelle version ?