Publicité
Marchés français ouverture 6 h 12 min
  • Dow Jones

    37 775,38
    +22,07 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 601,50
    -81,87 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    37 391,78
    -687,92 (-1,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,0642
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 385,87
    +134,03 (+0,82 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 288,52
    +1 715,16 (+2,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 304,51
    +418,98 (+46,95 %)
     
  • S&P 500

    5 011,12
    -11,09 (-0,22 %)
     

Ces infractions routières commises à l'étranger qui pourraient bientôt vous valoir une amende

UNSPLASH

L'objectif est simple sur les routes européennes : réduire la mortalité. À ce jour, comme le rapporte Le Point, les chiffres sont encore trop importants. En 2022, 20 600 personnes ont perdu la vie, un chiffre en hausse de 3% par rapport à l'année précédente. Et même s'il est en baisse, en comparaison de la période avant Covid-19, l'UE veut réduire la mortalité de moitié. Or, les infractions routières sont toujours aussi nombreuses, et malgré les accords transfrontaliers, plus de quatre amendes sur dix ne sont jamais réglées. Cela concerne les excès de vitesse, la conduite en état d'ivresse, le non-port de la ceinture de sécurité ou encore l'usage du portable au volant. Pour quelles raisons ces amendes ne sont jamais payées ? La coopération transfrontalière est compliquée, et les procédures sont trop coûteuses.

Sur les plus de 14 millions d'infractions relevées en 2019, huit millions ont été payées selon nos confrères, dont 200 000 par voie exécutoire. Sans compter le fait que les infractions commises à l'étranger ne font pas perdre de points. Raison pour laquelle la Commission européenne a présenté mercredi 1er mars un renforcement des directives européennes régissant ces infractions routières transfrontalières. Parmi les pistes étudiées, une extension des infractions passibles de sanctions. Seraient alors concernés les stationnements dangereux, les franchissements de lignes continues, la circulation en sens interdit, les dépassements dangereux, le non-respect de la distance de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Grève reconductible : doit-on s’attendre à de nouvelles pénuries d’essence ?
Leclerc va de nouveau vendre de l’essence à prix coûtant
Cette région met fin à l'exonération de la carte grise pour les véhicules "propres"
ZFE du Grand Paris : ces patrons prendront le risque d’être verbalisés
Stationnement : les SUV paieront-ils bientôt plus cher à Paris ?