La bourse ferme dans 6 h 59 min
  • CAC 40

    6 245,28
    -107,66 (-1,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 619,40
    -71,34 (-1,93 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0500
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 811,10
    -4,80 (-0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    27 792,19
    -802,14 (-2,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    649,78
    -20,90 (-3,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,03
    -0,56 (-0,51 %)
     
  • DAX

    13 761,00
    -246,76 (-1,76 %)
     
  • FTSE 100

    7 285,64
    -152,45 (-2,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2406
    +0,0064 (+0,52 %)
     

Inflation : les ménages français attendent des jours meilleurs

Un homme dans un bureau vide sa tirelire
Un homme dans un bureau vide sa tirelire

Moral en berne. Selon le baromètre Insee du mois d'avril, publié mercredi et portant sur le moral des ménages, les Français restent pessimistes face à la période actuelle. Alors que mars n'était déjà pas réjouissant, la tendance se confirme en avril.

« La confiance des ménages continue de diminuer, mais moins fortement qu'en mars, note l'institut. À 88, l'indicateur qui la synthétise baisse de deux points et reste ainsi bien au-dessous de sa moyenne de longue période (100). Il est à un niveau voisin des points bas atteints fin 2018 lors du mouvement des gilets jaunes et en 2020 lors des confinements. »

Pas le moment pour de gros achats

L'Insee montre par ailleurs que les ménages n'ont pas le cœur à l'achat. Avec l'inflation et la hausse des prix, aussi bien du carburant que des produits du quotidien, dur de se projeter sur de gros achats. En avril, la part des ménages qui considèrent que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois augmente de 7 points, son plus haut depuis l'été 2008. Face à cela, « la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants baisse plus fortement qu'en mars, avance l'Insee. Le solde correspondant perd neuf points et se situe nettement au-dessous de sa moyenne de longue période. »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit immobilier : qui peut encore emprunter sans apport personnel ?
- Prix des carburants : une aide financière exceptionnelle pour certains soignants
- NordVPN frappe fort avec cette offre VPN à petit prix qui fait sensation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles