La bourse ferme dans 5 h 50 min
  • CAC 40

    4 907,10
    +55,72 (+1,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 198,10
    +26,69 (+0,84 %)
     
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,1854
    +0,0028 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 913,30
    +8,70 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    10 941,62
    -32,26 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,66
    +5,56 (+2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    40,67
    +0,03 (+0,07 %)
     
  • DAX

    12 641,53
    +98,47 (+0,79 %)
     
  • FTSE 100

    5 852,30
    +66,65 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    23 516,59
    +42,32 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,65 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3101
    +0,0021 (+0,16 %)
     

Impôts : pourquoi les jouets risquent de vous coûter plus cher

Mathieu BRUCKMULLER
·1 min de lecture

L’information a été révélée ce lundi matin par RTL. Une taxe de 3% va s’appliquer sur le prix des jouets à compter de janvier 2022 afin de financer leur recyclage. Une éco-contribution qui existe sur les piles ou les médicaments par exemple, et qui devrait rapporter plus de 10 millions d’euros par an. Un nouvel impôt qui, selon les fabricants, sera répercuté sur le prix de vente final en magasin.

Les fabricants refusent en effet de prendre en charge cette taxe de 3%. Car, pour certains, cela signifierait perdre l'intégralité de leur bénéfice. Selon le cabinet NPD, avec un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros en 2019 pour 219 millions de jouets vendus, la France est le second marché du jouet en Europe et le cinquième au monde.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Immobilier locatif : comment calculer le rendement de votre investissement
- PayPal va facturer jusqu'à 12 euros aux clients inactifs
- Revolut : votre compte bancaire déménage en Lituanie, ça change quoi ?