Marchés français ouverture 8 h 36 min
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1288
    -0,0029 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    44 779,56
    +755,96 (+1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 286,62
    +26,46 (+2,10 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

Impôts : dois-je payer la redevance TV si j'ai un smartphone et un ordinateur ?

·1 min de lecture
Forfait mobile
Forfait mobile

C'est l'heure de régler la redevance TV : 138 euros très excatement. Mais une question se pose : dois-je payer si j'ai un smartphone et un ordinateur, mais pas de télé ? En effet, le petit écran se fait un peu plus rare dans les logements des Français ces dernières années, comme en attestent les chiffres du CSA. Mi-2017, plus de 94% des foyers étaient équipés au moins d'un poste de télévision, contre 92% trois ans plus tard. A l'inverse, la détention de smartphones a explosé passant de 67% en 2017 à 77% mi-2020, tandis que le taux d'équipement en ordinateur et en tablette est stable, respectivement autour de 86% et 48%.

Fiscalement, posséder ou pas un téléviseur a une incidence. Historiquement, c'est l'élément principal qui détermine si un ménage est redevable, ou non, du paiement de la redevance TV, appelée dans le jargon fiscal « contribution à l'audiovisuel public ». Ce prélèvement d'une valeur de 138 euros (ou 88 euros dans les départements d'outre-mer) est la principale ressource des chaînes publiques de télévision et de radio (France Télévisions, Arte, Radio France...).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : combien pouvez-vous défiscaliser d'ici fin décembre ?
- Orange Bank enrichit son offre pour les familles
- Impôts : au moins 138 euros à payer dans les jours à venir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles