Marchés français ouverture 2 h 21 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 633,53
    +86,48 (+0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,0448
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    20 395,66
    +445,45 (+2,23 %)
     
  • BTC-EUR

    29 064,85
    -107,61 (-0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    681,67
    +438,99 (+180,89 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Impôts : 10 erreurs classiques à éviter pour votre déclaration de revenus

Corriger copie erreur
Corriger copie erreur

Quel est, précisément, le classement des 10 erreurs les plus fréquentes de la déclaration de revenus ? La Direction générale des finances publiques (DGFiP) se garde bien de le dévoiler en détail. Mais Bercy livre des indices : d'une part sur Oups.gouv.fr, où l'administration liste les pièges et erreurs à éviter ; et d'autre part dans une réponse ministérielle passée inaperçue, à l'été 2021. Avec cette révélation : « Ce sont les démarches fiscales qui suscitent le plus de difficultés (et notamment les questions de déclaration d'équipement audiovisuel, de pension alimentaire, de charge d'enfants). » Le top 10 des pièges, oublis et erreurs à éviter dans votre déclaration 2022.

1 - Oublier de signaler l'absence de TV

Bercy ne l'avoue pas franchement... mais le sous-entendu laisse peu de place au doute dans cette réponse écrite au député LREM Fabien Gouttefarde : oublier de cocher la fameuse case ØRA sur la déclaration annuelle de revenus figure tout en haut de la liste des erreurs administratives les plus fréquentes. Le principe est piégeux : il faut bel et bien cocher la case ØRA en tout début de déclaration si vous ne possédez pas de télévision. Un léger mieux, depuis 2021 : désormais si vous avez coché cette case l'année précédente, la DGFiP la précoche.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Airbnb, Le Bon Coin, Vinted, Blablacar... Comment déclarer vos gains aux impôts
- Inflation : le reste à vivre des ménages modestes « durement touché » en 2022
- Retraites indexées, dividende salarié... Que pensent les Français des promesses de Macron ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles