Marchés français ouverture 8 h 39 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 393,04
    -411,56 (-1,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0478
    +0,0034 (+0,32 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    17 948,61
    -1 558,68 (-7,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,82
    -26,65 (-6,18 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Impôt sur le revenu : la menace du futur barème

Pouvoir d'achat et impôt sur le revenu
Pouvoir d'achat et impôt sur le revenu

Dans un contexte d'inflation forte, le gouvernement va se retrouver face à un dilemme. En effet, les équipes de la direction du Budget de Bercy vont devoir décider de continuer ou non d'indexer le barème de l'impôt sur le revenu sur l'inflation. Une décision qu'elles doivent prendre dans le cadre du projet de loi de Finances pour 2023, rapportent nos confrères des Echos ce mardi 7 juin.

Un choix politique compliqué pour le gouvernement

« D'habitude, l'indexation du barème d'IR sur l'inflation n'empêche pas le taux d'imposition et les recettes fiscales pour l'Etat d'augmenter, dans la mesure où les revenus des contribuables augmentent en moyenne plus vite que l'indice des prix. Mais cette année, c'est différent », a prévenu François Ecalle, fondateur du site spécialisé sur les finances publiques Fipeco.

Pour rappel, la Banque de France a prédit que l'inflation pourrait atteindre 4,4% sur l'ensemble de l'année 2022 en cas de scénario dégradé ce qui est de plus en plus probable en raison de la poursuite de la guerre en Ukraine.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : 3 solutions si vous ne pouvez pas payer
- Crédit immobilier : jusqu'à 40% de hausse des prix de l'assurance de prêt depuis le 1er juin ?
- Inflation : pourquoi la cantine scolaire de vos enfants va coûter plus cher à la rentrée prochaine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles