Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 359,36
    +1 155,84 (+1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 443,94
    -24,16 (-1,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Impôt sur la fortune immobilière : seuil, date et barème de l'IFI

Impôt sur la fortune immobilière : seuil, date et barème de l'IFI

L’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) est un impôt français qui a été introduit en 2018. Il taxe les contribuables qui possèdent un patrimoine immobilier.

Cet impôt s’applique aux personnes physiques détenant un patrimoine immobilier net taxable supérieur à un certain seuil fixé par la loi.

Il s’applique à l’ensemble des membres d’un même foyer fiscal.

L’IFI concerne :

L’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) est un impôt qui a été introduit en 2018 pour remplacer l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF).

Contrairement à l’IFI, l’ISF concernait l’ensemble du patrimoine des personnes physiques, incluant :

PUBLICITÉ

L’ISF était donc un impôt sur la totalité du patrimoine net.

L’impôt sur la fortune immobilière est un impôt progressif dû par les personnes physiques propriétaires d’un patrimoine immobilier dont la valeur est supérieure à 1.300.000 euros.

Les personnes physiques établies hors de France doivent également déclarer leur patrimoine dès lors que les biens éligibles à l’IFI qu’ils détiennent en France dépassent 1.300.000 euros.

Il appartient au contribuable lui-même d’évaluer la valeur de son patrimoine taxable chaque année et de déclarer cette valeur à l’administration fiscale si cette valeur excède 1.300.000 euros.

Pour évaluer la valeur de son patrimoine taxable à l’IFI, le contribuable doit tenir compte de l’ensemble des biens éligibles appartenant à son foyer fiscal, à savoir :

En revanche, le patrimoine des enfants majeurs rattachés au foyer fiscal n’est pas pris en compte. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôt : flat tax ou barème, quelle est la meilleure option pour votre déclaration ?
Don à une association : quelles réductions d'impôt ?
Parents : n’oubliez pas ce crédit d’impôt méconnu si votre enfant a moins de six ans
Déclaration de revenus : quel plafond d’épargne retraite utiliser si vous êtes indépendant ?
Contrôle fiscal : ces éléments sur la déclaration d’impôt peuvent titiller le fisc