Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 213,77
    -137,54 (-0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Immobilier : ces villes où il semble plus facile de négocier le prix d'un bien

chaylek - Adobe Stock

Après plusieurs semaines de baisse, les prix de l’immobilier sont restés stables au mois de janvier, à 3 116 euros le mètre carré en moyenne dans le pays. Dans certaines villes, les prix sont tout de même à la baisse, comme en Île-de-France. La faute à un marché en berne où les ventes de biens ont globalement baissé à cause de taux d’intérêt trop élevés notamment. Dans le même temps, de nombreux potentiels acquéreurs ont vu leur dossier retoqué, allongeant ainsi les délais de vente. Dans ce contexte, les vendeurs sont parfois obligés de baisser leurs prix, explique le site SeLoger.

Les acquéreurs n’hésitent plus à faire des offres en dessous des prix du marché et surtout moins élevées que le prix de vente, découlant sur un constat nouveau. En 2023, les marges de négociation s’élevaient en moyenne à 3,49%. Mais ce n’est pas le cas dans toutes les villes, et surtout, ces marges de négociation sont disparates en fonction de la ville. Selon les estimations de SeLoger, c’est à Toulouse qu’il semble le plus aisé de négocier puisque la marge de négociation est évaluée à 7,47%. Nantes arrive juste derrière avec une marge à 6,94%, devant Lille (5,59%).

Signe que le marché parisien est également en évolution : les négociations sont de plus en plus âpres bien que les prix restent élevés. En moyenne, un appartement parisien est affiché à 9 581 euros le mètre carré. Un repli de 0,3% au mois de janvier, mais en forte baisse par rapport à la fin 2023 puisque novembre et décembre avaient connu (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Investissement locatif : bonne nouvelle, vous pourrez contourner l’interdiction de louer vos passoires thermiques
Location : l’art de fixer le juste prix du loyer n’est pas chose aisée
Crédit immobilier : comment fonctionnent les prêts in fine et hypothécaire que le gouvernement veut lancer
Des travaux de rénovation financés à 90 % grâce à «Ma Prime Logement Décent»
Passoires thermiques : l'exécutif annonce la sortie de 140 000 logements de la catégorie G du DPE