La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 027,46
    +310,37 (+0,92 %)
     
  • Nasdaq

    11 552,85
    +159,03 (+1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0873
    +0,0017 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 276,37
    +211,04 (+1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,05
    +6,26 (+1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 068,02
    +50,25 (+1,25 %)
     

Immobilier : ces villes où votre pouvoir d'achat a le plus fondu en un an

pouvoir d'achat immobilier
pouvoir d'achat immobilier

Combien pouvez-vous acheter de mètres carrés avec une mensualité de 1 000 euros sur 20 ans ? Si la réponse dépend bien entendu de la ville visée, un point commun existe : dans toutes les villes de France, les emprunteurs perdent du pouvoir d'achat immobilier entre 2021 et 2022. C'est en tout cas le résultat d'une étude publiée par Meilleurtaux ce mardi 3 janvier.

Première explication : à l'échelle nationale, les taux de crédit immobilier ne cessent d'augmenter. Alors qu'un prêt sur 20 ans se négociait autour de 1% début 2022, le taux moyen dépasse les 2% un an plus tard. À mensualités égales, il est donc normal de voir son pouvoir d'achat diminuer. « Devoir emprunter moins, c'est directement un logement plus petit si l'emprunteur ne dispose pas d'épargne pour compenser, confirme Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux. Et il est clair que l'année 2022 est celle qui a fait « le plus mal » au pouvoir d'achat immobilier des Français. »

Jusqu'à 34m2 en moins sur un an

Mais certaines, à l'image des villes dites « secondaires », sont encore plus touchées par le phénomène. En cause, un intérêt croissant des citadins, notamment parisiens, pour ces destinations facilement atteignables en TGV depuis la capitale. C'est par exemple le cas du Mans, qui arrive en tête de ce classement. Entre 2021 et 2022, un acheteur qui souhaite s'établir en Sarthe a perdu 34m2. « En 2021, les acheteurs pouvaient espérer 116m2, contre seulement 82m2 en 2022 ! », précise l'étude. Située à moins d'une heure de la capitale en TGV, la ville a vu son attractivité exploser depuis le Covid-19, entraînant une hausse des prix. « A 2 357 euros le mètre carré, comparé à 1 930 euros en 2019, les prix ont augmenté de plus de 20% », note ainsi Meilleurtaux.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Loyer, taxe foncière, nouveau Pinel... Ce qui change pour l'immobilier en 2023
- Prime carburant, chèque énergie... Allez-vous toucher jusqu'à 600 euros pour payer vos factures ?
- La taxe abri de jardin flambe en 2023