Marchés français ouverture 1 h 57 min
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    26 916,30
    +177,27 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0594
    +0,0032 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    20 327,28
    -389,96 (-1,88 %)
     
  • BTC-EUR

    28 433,84
    +591,35 (+2,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    672,87
    -0,50 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     

Immobilier : les taux de crédit ne cessent d'augmenter, les conditions d'obtention se durcissent

·1 min de lecture
Acquisition d'un bien immobilier
Acquisition d'un bien immobilier

Selon plusieurs professionnels du courtage immobilier interrogés par Les Échos, la légère hausse des taux d'emprunt immobiliers se confirme en avril. Selon nos confrères, un prêt sur 20 ans se négocie aujourd'hui à un taux moyen de 1,35%, soit +0,35% depuis le début de l'année. D'après les chiffres de l'Observatoire Crédit Logement CSA cités par BFMTV, le taux moyen provisoire au 15 avril est passé à 1,22% contre 1,18% en mars, toutes durées confondues.

En cause ? L'inflation, qui après avoir atteint +2,9% en janvier a grimpé en mars à +4,5% sur un an, selon l'Insee. Due en grande partie au conflit russo-ukrainien, cette situation a conduit certaines banques à prendre des mesures, comme diminuer la durée de validité des propositions commerciales de 30 à 5 jours ou revoir à la baisse les taux d'usure, qui correspondent aux taux maximums que les banques sont autorisées à appliquer dans le cadre d'un prêt.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit conso : pourquoi les taux ne baissent pas comme d'habitude au printemps
- Prêt immobilier portable, rénovation... Ce que promettent Macron et Le Pen pour votre logement
- Impôt : comment éviter que vos bitcoins soient taxés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles