Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 095,87
    -361,34 (-0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Immobilier : je souhaite acheter un bien avant de vendre ma propriété actuelle, comment faire ?

Adobe Stock

Mauvais timing, angoisse de se retrouver sans toit… parfois les conditions ne sont pas réunies pour faire coïncider la vente de son bien actuel avec l’achat d’un nouveau. Mais pas de panique, il existe une solution : le prêt relais. Cette solution financière transitoire est spécialement prévue pour les propriétaires souhaitant se procurer un nouveau logement avant d’avoir vendu leur propriété actuelle, explique seloger.com.

Le prêt relais est un crédit à court terme, généralement d’une durée de 12 à 24 mois. La banque avance une partie significative de la valeur estimée du bien à vendre : entre 50 et 80 % de la somme totale. De son côté, l’emprunteur s’engage à rembourser le montant dès que la vente est conclue. Si ce dispositif est une solution pratique, attention, car il peut toutefois s’avérer risqué, en raison de la baisse des transactions sur le marché immobilier. En fonction des besoins, il existe différents types de prêts relais

Tout d’abord, le prêt relais sec est destiné particulièrement aux personnes dont le nouveau bien immobilier a une valeur égale ou inférieure à celle du bien actuel en vente. L’avance de la banque correspond alors au montant estimé du bien à vendre et il n’est pas nécessaire de contracter un prêt immobilier supplémentaire. L’objectif est de couvrir l’achat du nouveau bien uniquement avec le produit de la vente de l’ancien. Le prêt relais sec est généralement conclu pour une durée de 12 mois et est renouvelable une fois. Le taux du crédit de ce prêt (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Logement social : le cadeau de Gabriel Attal aux maires qui veulent «chasser les pauvres» de leur ville
Immobilier : les prix restent stables en janvier, avant de remonter ?
Crédit immobilier : les conditions à remplir pour que votre dossier soit réexaminé par votre banque
Immobilier : je veux estimer ma maison ancienne, comment faire ?
Immobilier : le mode de calcul du DPE va encore être réformé à la mi-février !