La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    14 753,13
    +43,49 (+0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3314
    -0,0042 (-0,32 %)
     

Immobilier : ces SCPI les plus menacées par le reconfinement

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture

A peine la France reconfinée, la tension est déjà palpable pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), ces fonds qui permettent aux particuliers d’investir dans la pierre sans débourser des milles et des cents pour acquérir un bien immobilier à louer. En effet, le confinement, les fermetures administratives des commerces jugés non essentiels et, plus généralement, l’arrêt de l’activité économique impactent directement la capacité des entreprises à payer leur loyer, et donc le rendement des SCPI.

Lire aussi : Comment la crise affecte-t-elle les SCPI ?

Doute sur les SCPI de bureaux

« Alors que l’encaissement des loyers et les nouveaux investissements étaient quasiment revenus à la normale, ce possible reconfinement risque de porter un coup d’arrêt à la relance du secteur », s’inquiétaient dès hier après-midi Pierre Garin, directeur du pôle immobilier de Linxea. S’il est évidemment trop tôt pour préjuger de l’impact des 4 semaines, au moins, de confinement à venir sur la pierre-papier, cet expert ose d’ores et déjà quelques pronostiques.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Société Générale, BNP Paribas, Crédit Agricole... Allez-vous devoir payer pour être conseillé ?
- Reconfinement : ces Français qui s'apprêtent à épargner encore plus
- Leclerc, Super U, Intermarché : pourquoi il ne faut pas craindre des pénuries