Marchés français ouverture 5 h 18 min
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    +132,77 (+0,99 %)
     
  • Nikkei 225

    30 170,57
    +498,87 (+1,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,2165
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    30 154,41
    +436,17 (+1,47 %)
     
  • BTC-EUR

    41 695,73
    +936,75 (+2,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 012,81
    -2,10 (-0,21 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     

Immobilier : malgré la crise, les SCPI rapportent plus de 4% en 2020

Benoît LETY
·1 min de lecture
Un centre d'affaires
Un centre d'affaires

4,85% en 2015, 4,65% en 2016, 4,43% en 2017, 4,34% en 2018 et 4,40% en 2019 de performance moyenne, ou plus exactement de TDVM (1), selon le relevé annuel de l’Aspim, l’association professionnelle du secteur, dont les chiffres font office de référence. La conjoncture persistante de taux bas n’a pas eu raison des rendements flatteurs de la pierre-papier, ces dernières années. Ce qui offre à la SCPI un argument vis-à-vis des investisseurs : un excellent compromis risque/rendement.

L’année 2020, bouleversée par la crise sanitaire et économique, n’a – semble-t-il – pas plus eu raison de cette valeur sûre du monde des placements. « Malgré la crise sanitaire, le rendement des SCPI devrait s’établir aux alentours de 4,12% en 2020 », écrit Pierre Garin, directeur du pôle immobilier Linxea, dans l’observatoire des SCPI publié par ce courtier en ligne. Si ce TDVM de 4,12% devait être confirmé, ce serait tout de même une baisse marquée par rapport à 2019 (4,40%). Et une déception, si jamais la pandémie n’avait pas eu lieu : « L’année 2020 devait d’abord être l’année de tous les records pour les SCPI après un premier trimestre exceptionnel avec 2,56 milliards d’euros collectés », rappelle en préambule Pierre Garin.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Mutuelle : base, option 2 ou 3, comment bien choisir votre niveau de garantie ?
- Crédit d'impôt emploi à domicile : les services qui sont désormais exclus
- Assurance vie : le fonds Asac d'Allianz tombe lui aussi sous les 2%