Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 925,23
    -272,85 (-0,66 %)
     
  • Nasdaq

    17 895,82
    -101,10 (-0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    40 126,35
    -971,34 (-2,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0915
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 778,41
    +39,00 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 361,63
    -637,23 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 326,94
    -2,57 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    5 562,44
    -25,83 (-0,46 %)
     

Immobilier : les plus fortes chutes de prix dans les 50 plus grandes villes de France

Immobilier : les plus fortes chutes de prix dans les 50 plus grandes villes de France

Le marché immobilier serait-il en train de retrouver des couleurs ? Selon le dernier baromètre de l'estimateur Meilleurs Agents et du portail d’annonces Se Loger, publié ce lundi 1er juillet, les prix des appartements sont repartis légèrement à la hausse sur le plan national depuis janvier (+0,5% en moyenne). Une tendance accentuée par les zones rurales (+2,5%). «Porté par la saisonnalité du marché, cette remontée progressive des prix n’a cessé de s'accélérer ces derniers mois, explique Se Loger. Ces hausses sont cependant bien moins marquées que les années précédentes.» Mais la situation est loin d’être homogène puisque certaines villes ont vu leurs prix chuter fortement ces derniers mois. Nous vous proposons ainsi de découvrir les prix au mètre carré et leurs évolutions sur 3 mois, 6 mois et un an, dans les cinquante plus grandes villes françaises.

Parmi les 50 plus grandes villes de l'hexagone, c’est La Rochelle qui remporte la palme de la commune où les prix des appartements ont le plus chuté ces six derniers mois (-9,7%). Le prix moyen du mètre atteint ainsi 4 632 euros en juillet 2024 dans la préfecture de la Charente Maritime, contre 5 130 euros au début de l’année 2024. Les prix ont également chuté depuis janvier au Mans (-5,4%), à Grenoble (-5,5%), à Metz (-5,8%) ou encore Montpellier (-3%). Ces baisses sont en revanche moins marquées dans plusieurs métropoles comme Lyon (-0,9%), Lille (-0,9%), Bordeaux ou Bordeaux (-0,7%). Parmi les 50 communes les plus peuplées du pays, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : prix, gain de surface, transactions … ce qui a changé depuis un an
Immobilier : votre pouvoir d’achat dans les 50 plus grandes villes de France
Immobilier : les villes où les délais pour vendre s’allongent le plus
Crédit immobilier : les taux poursuivent leur baisse en juillet, malgré la percée du RN
Prix de l'immobilier à Nice en juillet 2024 : les indices à l'achat et à la location