La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 790,10
    -3,00 (-0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    33 802,47
    +774,94 (+2,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Immobilier : faut-il espérer une baisse des prix en 2022 ?

·1 min de lecture
Agence immobilière
Agence immobilière

En 2021, les records étaient partout sur le marché immobilier : le prix au mètre carré a continué de grimper (+7,4% pour les maisons, et +5,3% pour les appartements) partout en France et le montant moyen des ventes (267 524 euros pour les maisons et 227 897 euros pour les appartements) n'a jamais été aussi haut selon le réseau Century 21. Que réserve 2022 ? « Nous sommes optimistes car la demande est là et les bons chiffres de 2021 en appellent d'autres. Je ne vois pas les prix baisser en tout cas », annonce à MoneyVox Guillaume Martinaud, tout nouveau président du réseau immoblilier Orpi.

« Au moment où de nombreuses incertitudes ont pesé et pèsent encore sur l'économie, la pierre apparaît pour les Français comme un investissement fiable et pérenne. L'immobilier, parmi les actifs dont la volatilité est la plus faible, se confirme comme une valeur refuge pour les Français, avec des rendements bien plus élevés que la plupart des autres formes de placement », souligne Jean-Marc Torrollion, président de la Fnaim. Résultat, en 2021, le volume de transactions estimé atteint la barre des 1 200 000 ventes contre 1 067 000 ventes en 2019 et « seulement » 1 024 000 en 2020, année marquée par la crise liée au Covid. Dans ce contexte, si les Français voient l'immobilier comme le placement phare, difficile d'imaginer une baisse des prix en 2022.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Epargne : les placements gagnants et perdants de 2022
- Box internet : ne ratez pas cette superbe promotion sur la Freebox Pop
- Erreur de la banque en votre faveur : devez-vous rembourser ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles