Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 212,58
    +155,62 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Immobilier : la chute des prix va s’accélérer en Ile-de-France en 2024, selon les notaires

Capital / Freepik

L’effondrement des prix de l’immobilier en région parisienne va non seulement perdurer en 2024, mais il va aussi et surtout s’accentuer. «Les mouvements de baisse des prix tendent à s’intensifier récemment», pointent les notaires du Grand Paris dans un communiqué de presse diffusé ce jeudi 25 janvier. Entre novembre 2022 et novembre 2023, la valeur des logements anciens a ainsi reculé de 6,8% en Ile-de-France, plus précisément de 6,7% pour les appartements et de 7% pour les maisons, en moyenne. Preuve de l’accélération de ce mouvement : rien qu’entre les mois d’août et novembre 2023, la chute a atteint 2,8%, selon les notaires. Une bonne nouvelle pour les candidats à l’achat en région parisienne, mais un véritable coup de massue pour les vendeurs.

Ces derniers risquent de déchanter encore plus dans les mois qui viennent. Notamment à Paris, où le prix au mètre carré des appartements anciens, qui a franchi à la baisse le seuil des 10 000 euros pour tomber à 9 870 euros en novembre 2023, devrait plonger à 9 520 euros d’ici le mois de mars. Si les prévisions des notaires basées sur les avant-contrats se confirment, à cette date, les propriétaires auront donc subi une décote de leur bien de 7,7% sur un an.

>> Notre service - Estimez le prix d’un bien immobilier (immédiat, gratuit et sans engagement)

Si en grande couronne, les prix risquent de baisser dans les mêmes proportions qu’à Paris, le constat devrait être encore pire pour les propriétaires de logements anciens en petite couronne. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : puis-je imposer mon notaire à mon vendeur ?
Mon locataire est en prison et ne paie plus son loyer : que faire ?
Immobilier : ce locataire a refusé de payer l'état des lieux, il a gagné le procès contre son propriétaire
La démolition d’un immeuble va coûter 100 000 euros, elle incombe à… une ado de 13 ans !
Immobilier : les solutions des Français pour mettre un terme à la crise du logement