La bourse ferme dans 7 h 46 min
  • CAC 40

    7 149,11
    -23,87 (-0,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 261,17
    -7,11 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1364
    +0,0017 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 841,60
    -1,60 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    36 937,17
    +336,42 (+0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    996,62
    +1,87 (+0,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,62
    -0,34 (-0,39 %)
     
  • DAX

    15 791,63
    -18,09 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 598,85
    +9,19 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3634
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Un homme interné de force par erreur pendant deux ans

·1 min de lecture

Joshua Spriestersbach est la victime de cette malheureuse confusion. Cet américain qui vivait dans les rues à Honolulu a été pris pour un autre par la police. L'agent de police qui l'avait arrêté en 2017 pensait que Joshua était le criminel qu'il cherchait. Le vrai criminel recherché répondrait au nom de Thomas Castleberry, selon le New York Times. Lors de son arrestation, Joshua Spriestersbach, alors sans-abri, avait fourni les informations exactes sur son identité et ses empreintes digitales. Cependant, le Hawaï Innocence Project déclare qu'aucune vérification de ces informations n'a été faite.

Joshua Spriestersbach a été au tribunal quatre mois après son arrestation. Entretemps, l'homme a été détenu dans une prison d'Oahu. Au tribunal, Joshua a expliqué qu'il n'était pas l'homme recherché par la police. Le juge a ordonné son internement forcé en hôpital psychiatrique. Pendant son séjour de deux ans à l'hôpital, Joshua n'a pu convaincre personne. Pire encore, on lui a administré des antipsychotiques de plus en plus puissants. Selon ce qu'affirme le Hawaï Innocence Project, "Plus Joshua affirmait qu'il n'était pas Castleberry et qu'il n'avait jamais commis les crimes pour lesquels il était là, plus il recevait des médicaments antipsychotiques puissants".

L'arrestation erronée de ce sans abri américain n'est pas une première

Cette arrestation erronée aurait pu être évitée si la police avait vérifié les informations données par Joshua (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Il passe accidentellement Thanksgiving avec une grand-mère inconnue : ça dure pendant six ans
Delphine Jubillar : ce que disait la mère de famille à ses amies à propos de ses rapports sexuels avec Cédric
Margaux Pinot : la judokate médaillée d'or olympique tabassée par son compagnon
TEMOIGNAGE. "J'ai organisé un faux mariage pour faire enrager mon ex"
Un ex-gagnant du Jardin préféré des Français soupçonné d'avoir manigancé son propre home-jacking

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles