Marchés français ouverture 49 min
  • Dow Jones

    31 402,01
    -559,85 (-1,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 119,43
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    -0,0040 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    29 125,26
    -948,91 (-3,16 %)
     
  • BTC-EUR

    38 198,14
    -3 639,77 (-8,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    922,94
    -10,19 (-1,09 %)
     
  • S&P 500

    3 829,34
    -96,09 (-2,45 %)
     

Homepilot lève 2,6 millions d’euros pour transformer la gestion locative

Homepilot
·3 min de lecture

Homepilot, l’agence immobilière digitale dédiée à la location et la gestion locative, annonce une levée de fonds de 2,6 millions d’euros. La start-up qui développe ses propres technologies, réitère son ambition de digitaliser la gestion locative, un marché de plus de 6 milliards d’euros en France et qui touche plus de 60 % de la population française.

Avec un tour de table de 2,6 millions d’euros qui s’ajoute aux 600 000 euros précédemment levés, Homepilot poursuit son ambition d’être le partenaire incontournable pour tous les investisseurs immobiliers. Cette levée de fonds est réalisée auprès de ses investisseurs historiques, qui ont tenu à renouveler leur soutien, Christophe Courtin (Santiane), Jean-Fabrice Mathieu (Seloger), Cyril Vermeulen (Aufeminin), Didier Kuhn (ScreenTonic), et de nouveaux investisseurs, dont Geoffroy Roux de Bézieux, Techmind et Bpifrance. Trois années après son lancement, Homepilot gère plus de 600 millions d’euros d’actifs immobiliers, constitués de plus de 2 000 logements, bureaux et locaux commerciaux dans toute la France. Ce nouveau tour de table va permettre à Homepilot de poursuivre le développement de sa solution de gestion locative et de renforcer ses effectifs.

« Cette levée de fonds, réalisée durant l’une des pires crises des trente dernières années, est une forte validation de notre modèle et de notre technologie » explique Gilles Bourcy, cofondateur de Homepilot.

Devenir le partenaire incontournable pour tous les investisseurs immobiliers

Homepilot propose tous les services de location et de gestion locative aux propriétaires de biens immobiliers. La start-up fonctionne selon un modèle hybride avec une plateforme digitale utilisant des technologies d’automatisation et big data, ainsi que des experts immobiliers qui conseillent et accompagnent les clients investisseurs.

« Notre objectif est de rendre simple le suivi et la gestion de biens immobiliers pour les investisseurs particuliers. Avec notre technologie, nous permettons aux bailleurs d’améliorer le rendement de leur investissement, en réduisant la vacance locative, les impayés et les dépenses de travaux, tout en leur donnant accès à toute l’information en temps réel »explique Gilles Bourcy.

Proposer un service essentiel quand on en a le plus besoin

En tant qu’acteur de l’habitat, Homepilot propose un service essentiel et critique, consistant à louer et gérer des logements. Malgré la crise sanitaire et les confinements successifs, la demande pour ces services est restée forte, tant de la part des bailleurs que des locataires. Ainsi, la start-up a enregistré une croissance de plus de 140 % de son chiffre d’affaires et a recruté une dizaine de personnes en 2020.

« Tout le monde a besoin d’être logé. Nous sommes ainsi convaincus de l’attractivité d’un investissement immobilier sur le long terme. De plus, la situation actuelle avec une forte volatilité des marchés boursiers, ainsi que les taux d’intérêts bas, rendent les investissements immobiliers particulièrement attractifs » ajoute Gilles Bourcy.

« Dès les débuts de Homepilot nous nous sommes concentrés sur la construction d’un service de gestion locative digital. Nous avons également développé une solution de visites virtuelles HD avec une mise en location entièrement à distance. Aujourd’hui, ce fonctionnement est devenu indispensable, et 100% de nos biens à louer disposent d’une visite virtuelle » explique Laurent Kretz, cofondateur de Homepilot.

« L’impact de la Covid-19 et le besoin de solutions technologiques pour pouvoir opérer à distance, obligent les acteurs de l’immobilier à s’adapter. Avec cette nouvelle levée de fonds, nous nous réjouissons d’être à la pointe de cette évolution » ajoute Laurent Kretz.