Publicité
Marchés français ouverture 2 h 46 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 855,12
    -21,59 (-0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0810
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 031,89
    +94,05 (+0,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 543,75
    +80,65 (+0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 431,22
    +36,18 (+2,59 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

Hausse des tarifs des médecins : combien vous paierez vraiment, après les remboursements

Illustration Capital / Freepik

Votre budget santé va-t-il encore prendre un coup ? Les syndicats représentatifs des médecins généralistes viennent de donner leur feu vert au projet de convention de l’Assurance maladie qui prévoit différentes augmentations des tarifs des docteurs pour la fin de l’année. Et notamment la consultation à 30 euros exigée de longue date par les blouses blanches. S’il reste à connaître la position des spécialistes, qui maintiennent le suspense jusqu’au lundi 3 juin, ces hausses auront plus ou moins une incidence sur vos reste à charge.

Chez les médecins généralistes, certes, vous n’y verrez que du feu. Car si vous paierez bien 3,50 euros de plus votre consultation - celle-ci passant donc de 26,50 à 30 euros -, la somme qui vous sera remboursée sera aussi plus élevée qu’actuellement. L’Assurance maladie continuera en effet de prendre en charge 70% du tarif du rendez-vous du moment qu'il s'agit de votre médecin traitant. Soit 21 euros, desquels elle retirera cependant 2 euros au titre de la participation forfaitaire. Si vous êtes couvert par une complémentaire santé ou mutuelle, cette dernière vous reversera 30% du prix de la consultation, soit 9 euros. Ainsi, votre reste à charge final restera à 2 euros comme aujourd’hui.

Mais les choses se gâtent chez les spécialistes. Car la majorité d’entre eux facturent des dépassements d’honoraires. Un avantage octroyé aux médecins conventionnés en secteur 2 avec la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam). Celle-ci plaide toutefois pour limiter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Frais de notaire pour une succession : calcul et montant des actes
Succession : assurance vie, PER… les meilleurs placements pour protéger mes proches
Hausse de l’impôt sur le revenu, aides financières en baisse… les familles nombreuses à la diète
Médecins : 30, 40, 60 euros… voici les futurs tarifs probables de vos consultations
Electricité : bientôt des heures creuses en pleine journée pour payer moins cher