Publicité
Marchés français ouverture 6 h 27 min
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,88 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,52
    +71,87 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0737
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    18 027,71
    -0,81 (-0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 196,09
    -2 492,47 (-4,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 253,68
    -56,04 (-4,28 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     

Hausse du prix de l’électricité : «Attention, trop c'est trop», s'insurge l'association de consommateurs CLCV

Pixavril/Adobe Stock

C’était un secret de polichinelle : les tarifs de l’électricité vont bien augmenter au 1er février. C’est ce qu’a confirmé le ministre de l’Économie sur TF1 dimanche 21 janvier. Une hausse comprise entre 8,6 et 9,8%. «Sur les tarifs de base, l’augmentation sera de 8,6%. Sur les tarifs heures pleines-heures creuses, elle sera de 9,6%», a détaillé Bruno Le Maire sur la Une. «En moyenne dix-huit euros par mois» pour les ménages avec deux enfants et une maison individuelle qui se chauffent à l’électricité, a souligné le ministre, mais bien trop pour l’association de consommateurs et usagers CLCV (Consommation, logement et cadre de vie).

Invité sur franceinfo, son président, Jean-Yves Mano, considère que la hausse «aurait pu être décalée» à un autre moment, comme «le mois d’août» ou «après la saison hivernale» pour avoir «moins de conséquences sur le budget des ménages». «Trop, c’est trop», s’est-il insurgé sur la radio. Le président de la CLCV a tenu à rappeler que «34% des [Français] sont encore en situation de privation» et que cette nouvelle hausse des tarifs de l’électricité ne va pas «leur permettre d'améliorer leur situation».

Car si l’inflation a tendance à baisser mois après mois, les factures continuent d’être élevées pour de nombreux ménages, et la grogne commence à monter. Jean-Yves Mano alerte sur la possibilité d’une riposte «un jour ou l’autre» et de «réactions qui se traduiront peut-être par des signes de manifestation». Dans le même temps, le chèque énergie n’a pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prix de l’électricité : la hausse de votre facture au 1er février, profil par profil
La France en faillite ? Ce film qui dénonce la gestion de l’argent public a buzzé sur YouTube
Assurance vie : notre comparatif des taux 2023 de tous les fonds euros, contrat par contrat
Prix de l’électricité : Bruno Le Maire annonce une hausse entre 8,6% et 9,8% au 1er février
Arnaque : attention, les fausses boutiques en ligne créées par l’IA pullulent