Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 102,96
    +465,33 (+0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,94
    -12,39 (-0,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Hausse de l’impôt sur le revenu, aides financières en baisse… les familles nombreuses à la diète

Illustration Capital

Un soutien financier de moins en moins important. Dans son rapport publié ce mercredi 29 mai sur l’application des lois de financement de la Sécurité sociale, la Cour des comptes met en lumière l’érosion des aides financières accordées aux familles nombreuses. Point par point, elle montre que ces foyers de trois enfants ou plus, qui sont plus de 1,2 million en France, bénéficient de moins en moins de soutiens financiers. La faute à des mesures prises pour faire des économies mais aussi à un problème d’articulation entre certaines aides.

Pour comprendre ces problèmes, rappelons d’abord que les familles nombreuses bénéficient d'avantages spécifiques comme la majoration du quotient familial pour l’impôt sur le revenu, ce qui permet de réduire le montant à payer, ou encore la revalorisation de 10% de la pension de retraite. Il existe aussi une prestation spécifique consacrée aux familles nombreuses : le complément familial. Il s’agit d’une aide financière versée sous conditions de ressources aux familles d’au moins trois enfants, tous âgés d’au moins 3 ans et de moins de 21 ans. Son montant est par exemple de 289,98 euros par mois pour un couple avec deux revenus et gagnant 25 653 euros ou moins par an. Elle est versée à 873 000 familles nombreuses pour un coût évalué en 2021 à 2 milliards d’euros.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

En regardant les évolutions de ces aides financières, les Sages de la rue Cambon estiment que la maîtrise (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Succession : assurance vie, PER… les meilleurs placements pour protéger mes proches
Médecins : 30, 40, 60 euros… voici les futurs tarifs probables de vos consultations
Electricité : bientôt des heures creuses en pleine journée pour payer moins cher
Héritage : les risques encourus en cas de contrôle fiscal
Arnaque au faux conseiller bancaire : quand les banques refusent de rembourser