Publicité
La bourse ferme dans 6 h 46 min
  • CAC 40

    7 815,95
    -48,75 (-0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 007,44
    -26,99 (-0,54 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0808
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    2 331,50
    -23,30 (-0,99 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 518,18
    +149,70 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 424,80
    +11,85 (+0,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,37
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 495,14
    -135,72 (-0,73 %)
     
  • FTSE 100

    8 188,82
    -26,66 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 112,63
    +174,79 (+0,97 %)
     
  • GBP/USD

    1,2793
    -0,0007 (-0,06 %)
     

Habiter à proximité d'un aéroport augmente-t-il le risque de surpoids ?

Marko Hannula/Adobe Stock

En surpoids à cause des avions. Aussi curieux que cela puisse paraître, une étude menée par l’université de Boston a mis en lumière un lien entre surpoids et la répétition des nuisances sonores causées par les appareils au départ et à l’arrivée d’un aéroport. Ainsi, une personne habitant près d’un aéroport a plus de risques d’avoir un indice de masse corporelle élevé, rapporte franceinfo, le 5 juin 2024. Dès lors que le bruit du trafic aérien excède 50 ou 55 décibels, des conséquences physiologiques peuvent survenir.

La prise de poids serait corrélée au manque de sommeil et au stress induit par les nuisances sonores aériennes. Ainsi, d’autres études confirment que les personnes habitant à proximité d’un aéroport ont un taux de cortisol élevé dans leur salive. Ce marqueur du stress est un bon indicateur. En effet, l’anxiété est un perturbateur métabolique. Dès lors, il favorise le grignotage et donc la prise de poids. D’autres pathologies peuvent apparaître chez les personnes surexposées aux nuisances sonores, comme des maladies cardio-vasculaires.

En France aussi, une étude menée par Santé publique France a mis en lumière le lien entre nuisances sonores liées au trafic aérien et pathologies des habitants aux alentours. Ainsi, le bruit serait un facteur de nuits courtes, de stress, d’hypertension… Enfin, du côté de l’Organisation mondiale de la Santé aussi, on met en lumière le lien entre nuisances sonores et conséquences physiologiques. D’après l’OMS, ce serait même le deuxième (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le voyagiste FTI en faillite : les vacances de milliers de touristes gâchées
Les moteurs d’un Boeing Air Canada prennent feu au décollage : les images sont spectaculaires
Bonne nouvelle pour les salariés démissionnaires, une prise de galon chez LVMH… L'actu éco en 120 secondes
Formation : un large réseau d’escroquerie au CPF démantelé
Droits TV : la LFP envisage de créer une chaîne pour diffuser la Ligue 1