Publicité
La bourse ferme dans 1 min
  • CAC 40

    7 629,52
    +57,95 (+0,77 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 911,79
    +31,37 (+0,64 %)
     
  • Dow Jones

    38 760,05
    -18,05 (-0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 340,40
    +11,40 (+0,49 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 189,55
    -649,01 (-1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 318,00
    -71,41 (-5,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,56
    +1,23 (+1,53 %)
     
  • DAX

    18 124,03
    +55,82 (+0,31 %)
     
  • FTSE 100

    8 193,18
    +51,03 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    17 822,17
    -34,85 (-0,20 %)
     
  • S&P 500

    5 474,60
    +1,37 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,2689
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Héritage et inégalités : « L’impôt sur la mort n’est pas la solution »

« Pour les parents, laisser un héritage à ses enfants consiste à arbitrer entre consommation personnelle et transmission familiale », estiment Jérôme Bernecoli et Frédéric Poilpré.  - Credit:Alamy Stock Photo/Abaca
« Pour les parents, laisser un héritage à ses enfants consiste à arbitrer entre consommation personnelle et transmission familiale », estiment Jérôme Bernecoli et Frédéric Poilpré. - Credit:Alamy Stock Photo/Abaca

Dans une chronique du Point publiée le 20 mai, Julien Damon propose de taxer les héritiers plutôt que l'héritage au soutien de la thèse selon laquelle il est économiquement plus avantageux d'hériter que de travailler, oubliant que les Français sont majoritairement contre l'impôt sur la mort.

En proposant de viser les héritiers sans parler d'héritage, un pari est fait qu'un lien va naître avec le mot rentier. C'est connu, personne n'aime les rentiers. Ainsi, la majorité embrassera l'idée d'une taxation plus importante sur les successions. Ce raisonnement, bien que séduisant, se fracasse contre la réalité des faits.

Un grand transfert de richesses

Pour des raisons démographiques, le monde occidental va connaître ces prochaines années un grand transfert de richesses. Une situation inédite qui impose des défis immenses. Aux États-Unis, il est estimé que, d'ici à 2045, un transfert de richesses de près de 84 000 milliards de dollars [77 000 milliards d'euros, NDLR] sera réalisé.

PUBLICITÉ

Il est dit que le capital se concentrerait entre certaines familles et serait source d'inégalités qu'il faudrait combattre. Ne nous trompons pas, la taxation du patrimoine en France est bien plus élevée que dans la majorité des autres pays de l'OCDE.

À LIRE AUSSI C'est quoi le problème avec l'héritage ?

Il y a une taxation au moment de l'acquisition d'un patrimoine, une autre pendant la détention et une encore à sa sortie. L'impôt sur la mort est celui de trop dans l'esprit des Français et, m [...] Lire la suite