Marchés français ouverture 26 min
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    28 027,84
    -134,99 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0366
    +0,0021 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    17 952,91
    +654,97 (+3,79 %)
     
  • BTC-EUR

    15 899,15
    +149,56 (+0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    388,75
    +8,46 (+2,23 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     

Héritage : les 5 banques où mourir coûte le plus cher

Mourir coûte cher
Mourir coûte cher

Quand les comptes sont faiblement garnis, c'est-à-dire sous la barre des 1 000, 2 000 ou 3 000 euros, de nombreuses banques ne prévoient aucuns frais liés au traitement de la succession et de la clôture de compte. En revanche, pour le « profil type » utilisé par MoneyVox pour étudier les tarifs de 127 établissements bancaires français, la facture est quasi systématique. Et elle se compte en plusieurs centaines d'euros dans les 5 banques les plus « gourmandes » en frais de succession.

A savoir : les tarifs apparaissant dans le tableau ci-dessus intègrent à la fois les frais de traitement mais aussi de bien plus discrets frais liés au versement de l'argent sur les comptes des ayants droit à la fin de la procédure.

Précision importante : si Boursorama a fait évoluer ses tarifs pour apparaître désormais comme la seule banque à ne pas appliquer de frais bancaires en cas de succession de 15 000 euros, même cette enseigne de banque en ligne applique des frais liés à la clôture de comptes d'un client décédé. Mais uniquement si les avoirs à gérer dépassent la barre de 20 000 euros.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Frais de succession : quand la banque vous plombe à votre mort
- Gaz : un fournisseur menace ses clients d'augmenter les factures d'une centaine d'euros
- Livret Distingo : plus que 5 jours pour profiter du taux exceptionnel !