La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 724,85
    -373,18 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Guerre en Ukraine : le coût colossal de la reconstruction du pays

Maxim Dondyuk-Flickr

La reconstruction et le soutien à l'économie ukrainienne coûteraient près de 350 milliards de dollars si le conflit opposant le pays à la Russie se terminait aujourd'hui, selon un communiqué commun publié vendredi par le gouvernement ukrainien, la Commission européenne et la Banque mondiale. Il s'agit de la première évaluation complète de l'état de l'économie ukrainienne et des dégâts provoqués par le conflit depuis le début de l'invasion russe, en février dernier, permettant ainsi d'"exposer les besoins financiers et d'avoir une feuille de route pour envisager la reconstruction", précise le communiqué.

La somme représente 1,5 fois le PIB enregistré en 2021 par l'Ukraine et près du tiers, 105 milliards de dollars, devra être utilisé pour les besoins les plus urgents, dans les trois prochaines années. Cette estimation intègre les destructions provoquées par les combats sur les infrastructures, les logements ou encore l'industrie, en particulier dans l'est et le sud du pays, dont le coût est évalué à 97 milliards de dollars. "Nous avons d'ores et déjà lancé la reconstruction dans les zones libérées mais cette reconstruction demande une approche globale et le soutien de nos partenaires internationaux", a souligné le Premier ministre ukrainien, Denys Shmyhal, cité dans le communiqué. "La seule première phase, la reprise rapide, représente 17 milliards de dollars dont 3,4 milliards sont nécessaires dès cette année", a-t-il ajouté.

Selon Anna Bjerde, la vice-présidente de la Banque mondiale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces objets qui cartonnent depuis la mort de la reine Elizabeth II
Arnaque à l'Assurance maladie : un taxi détourne une fortune en faux transports de malades
Denormandie, Castex, Buzyn… Quel est le nouveau job des ex-ministres de Macron ?
Prix de l'électricité : les tarifs des salles de sports risquent aussi d'augmenter
Le nouveau roi Charles III sera-t-il le seul à hériter de la fortune d'Elizabeth II ?