Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 621,76
    -2 562,69 (-4,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Grigny : une conseillère bancaire menait grand train grâce à l’argent de ses clients

OceanProd/Adobe Stock

Elle vivait la belle vie avec l'argent des autres. Soupçonnée d'avoir escroqué plus de 130 000 euros à ses clients, une conseillère bancaire de Grigny (Essonne), est actuellement en garde à vue avec son époux. Les policiers ont mis à jour un train de vie luxueux bien loin des revenus déclarés du couple, avec des produits de luxe saisis d'une valeur estimée à 60 000 euros, rapporte Le Parisien le 19 mars. Entre la fin de l'année 2022 et le début de l'année, plusieurs plaintes similaires ont été déposées au commissariat de Juvisy. Si les victimes ont un profil disparate, elles ont toutes un point commun, celui d'avoir confié leurs économies à la Banque Postale de Grigny.

Tous les plaignants racontent avoir d’abord souscrit à des crédits à la consommation proposés par leur conseillère. Par la suite, les sommes placées se seraient volatilisées sans que les victimes revoient la couleur de leur argent. Les investigations ont révélé un stratagème frauduleux et sophistiqué orchestré par la conseillère. Les clients, après avoir souscrit à des crédits à la consommation, voyaient leur argent détourné vers des comptes contrôlés par la banquière. Certains clients ignoraient même qu'ils avaient souscrit à ces crédits. Au total, le préjudice est estimé à 130 000 euros.

Le 13 mars, les policiers ont perquisitionné le domicile de la conseillère. À l'intérieur, ils découvrent un train de fastueux, bien au-delà des moyens d'une conseillère bancaire. «Il y avait des sacs Louis Vuitton, Gucci, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fraude fiscale : Gabriel Attal annonce un record de 15,2 milliards d'euros de recouvrement en 2023
SpaceX : qu'est ce que Starshield, la version militarisée de Starlink ?
JO 2024 : les difficultés d’Atos vont-elles se répercuter sur les Jeux de Paris ?
JO 2024 : Fuir l'Île-de-France ou pas ?
L’innovation en bonne santé : un record de brevets déposés en Europe en 2023