Publicité
La bourse ferme dans 41 min
  • CAC 40

    7 928,00
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 890,10
    +12,33 (+0,25 %)
     
  • Dow Jones

    39 025,15
    +28,76 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    +0,0035 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    2 073,10
    +18,40 (+0,90 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 700,83
    -1 384,85 (-2,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,39
    +2,13 (+2,72 %)
     
  • DAX

    17 743,22
    +65,03 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    7 678,61
    +48,59 (+0,64 %)
     
  • Nasdaq

    16 156,36
    +64,44 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    5 111,27
    +15,00 (+0,29 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2652
    +0,0026 (+0,20 %)
     

Grève des salariés d'EDF mardi : attention, des baisses de production sont à craindre

peterschreiber.media - Adobe Stock

Journée de grève chez EDF ce mardi 30 janvier. À l’appel de l’intersyndicale de l’entreprise publique, les salariés sont appelés à débrayer pour faire revenir la direction à la table des négociations, indique Le Parisien. Les syndicats veulent que tous les agents du groupe bénéficient de meilleures augmentations. «La colère envers la position de la direction sur les mesures salariales est bien présente», assure le secrétaire syndical central CGT, Thomas Plancot. De son côté, la direction d’EDF répond que les augmentations générales et individuelles accordées par EDF SA permettent déjà «une progression moyenne de 4,14% des salaires pour l’année 2024», dont des mesures individuelles d’augmentations de + 1,5%. Mais la CFE-CGC réclame 4% et la CGT 2,3%.

En outre, EDF a voulu mettre en avant les investissements à venir et surtout le «contexte d'endettement élevé du groupe», à hauteur de 65 milliards d'euros. Une réponse qui irrite les salariés puisque EDF s’apprêterait selon eux à annoncer des résultats «record» pour l'année 2023. Au premier semestre 2023, EDF avait renoué avec les bénéfices, engrangeant 5,8 milliards d'euros, rappelle La Tribune, après une année 2022 particulièrement compliquée. Quelles seront les conséquences de cette grève nationale ? Les particuliers ne seront pas confrontés à des coupures d’électricité.

En revanche, il y aura des baisses de production, comme l’a confirmé le secrétaire syndical central CFE-CGC pour EDF SA, Arnaud Barlet. «Cette journée de grève (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pétrole : le prix du baril de Brent va-t-il s’envoler ? Le conseil Bourse
RATP : les syndicats appellent à la grève du «5 février au 9 septembre»
Manifestations des agriculteurs : comment les restaurateurs s'organiseront si Rungis est bloqué
Evergrande mis en liquidation par un tribunal, l'action chute de 20 % en Bourse
CAC 40 : la Bourse de Paris s'accorde une respiration après un nouveau record