Publicité
Marchés français ouverture 2 h 53 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 812,54
    -64,17 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0810
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 045,84
    +108,00 (+0,60 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 562,00
    +192,29 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 430,08
    +35,04 (+2,51 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

Grève des contrôleurs aériens : le trafic en hausse à Roissy et à Orly malgré le mouvement en avril

PIXABAY

Les aéroports parisiens ne se sont pas arrêtés de tourner. Malgré la grève des contrôleurs aériens, Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Orly ont constaté une hausse du nombre de voyageurs au mois d’avril, rapporte Air Journal. Le mois dernier, 8,76 millions de voyageurs y ont décollé ou atterri. Une augmentation de plus de 7% par rapport à avril 2023, selon les chiffres communiqués par le Groupe ADP (Aéroports de Paris). Le réseau international d’ADP a, lui, vu plus de 28 millions de personnes fouler le sol de ses tarmacs.

Ces résultats sont prometteurs, mais toujours en dessous des volumes enregistrés avant la pandémie de Covid-19. Les deux sites ont accueilli 7,2% de passagers de moins qu’en avril 2019. Une nette différence, mais ce chiffre a grimpé de 0,9% par rapport au mois de mars. Et si la moyenne est encore dans le rouge, c’est à cause des performances de l’aéroport de Paris-CDG, toujours particulièrement à la peine. Il n’a retrouvé que 88,5% de son trafic d’avant-crise, alors qu’Orly est déjà revenu dans le vert avec 102,1%.

Cette hausse aurait d’ailleurs été probablement encore plus importante si le mouvement social n’avait pas eu lieu. Le 25 avril, 75% des vols avaient été annulés à Paris-Orly, et 55% à Roissy, malgré un accord trouvé en dernière minute avec le principal syndicat, le Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA). Pour éviter que la grève n'affecte les ponts du mois de mai, le groupe a notamment accepté de revaloriser les salaires des contrôleurs, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid : pourquoi il faut faire un examen des yeux en cas de forme sévère
Boeing : le vaisseau spatial de la compagnie décollera-t-il ?
«Psynariste», ce métier méconnu du cinéma qui vous rend accro aux personnages de films et séries
Le moustique-tigre sous haute surveillance : faut-il en avoir peur ?
Grève SNCF : «mardi noir» en vue pour les usagers des RER franciliens