La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 176,00
    -42,99 (-0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Le gouvernement veut mieux encadrer la rémunération des hauts fonctionnaires

PIXABAY

Après avoir acté la disparition progressive de la plupart des grands corps de la haute fonction publique, dont les corps préfectoral ou diplomatique, le gouvernement s'apprête à créer une grille unique de rémunération pour tous les anciens membres de ces corps, qui vont rejoindre un corps unique d'"administrateurs de l'Etat".

"Avant vous aviez 15 corps, 15 grilles (de rémunération) voisines mais différentes", ce qui pouvait réduire le traitement de certains hauts fonctionnaires lors d'un changement de poste, explique-t-on au ministère de la Fonction publique. "Désormais, il y aura une seule grille" commune à tous les administrateurs de l'Etat, pour garantir une progression salariale plus linéaire au sein de la carrière, ajoute-t-on de même source. Le gouvernement compte aussi simplifier le "maquis" actuel de primes destinées aux hauts fonctionnaires, très variables d'un corps et d'un métier à l'autre. "Nous passons à un système unique, un seul système indemnitaire pour les milliers de (hauts) fonctionnaires qui relèveront de ce référentiel", explique le ministère.

Les primes seront composées d'une part fixe et d'une part variable, cette dernière représentant au maximum 30% du total des primes allouées à l'agent. Le montant des primes fixes dépendra des fonctions occupées par les hauts fonctionnaires, tandis que la part variable sera calquée sur ses "résultats". Une fois entrées en vigueur, ces nouvelles règles de rémunération s'appliqueront à "un peu moins de 6.000 fonctionnaires", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Chine fait un pas de plus vers son système de crédit social en dévoilant un nouveau projet de loi
Crédit immobilier : la BCE pousse à l’adoption des taux variables en France
Les ménages qui basculent dans la précarité énergétique peinent à en sortir
La Banque de France met en place un numéro unique pour aider les personnes en difficulté financière
Israël finalise la version navale de son célèbre Dôme de fer