Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 039,52
    +237,00 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,81
    -42,07 (-2,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Gouvernement Attal : la fin du remaniement ministériel, partie 2

Christian Liewig - Corbis / Getty Images

Le remaniement ministériel partie 2, c’est pour «lundi ou mardi» selon l’Élysée, rapporte l’Agence France presse. Encore une quinzaine de ministres délégués et secrétaires d’Etat manquant à l’appel. Ils viendront compléter l’équipe ministérielle actuellement composée de 14 ministres désignés après la nomination de Gabriel Attal au poste de Premier ministre au début du mois de janvier, il y a déjà 26 jours. C’est le remaniement ministériel le plus long de la Ve République.

L’équipe ministérielle, «resserrée» comme le voulait Emmanuel Macron, se compose de plusieurs super-ministères comme celui de Catherine Vautrin désignée ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités. Cette dernière a confirmé dans le journal L’Union, samedi 3 février, que des ministres délégués lui viendraient bientôt en aide.

Amélie Oudéa-Castera dispose elle aussi de plusieurs portefeuilles : elle est ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse, des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques.

La question de son éventuelle démission se pose suite à ses propos polémiques sur l’école publique. Mais la ministre a récemment affirmé qu’elle n’avait pas l’intention d’abandonner son poste. «Je veux contribuer à la réussite de l’école parce que je pense que j’ai beaucoup de choses à apporter», a-t-elle déclaré sur TF1, vendredi 2 février.

PUBLICITÉ

La ministre chargée des Relations avec le Parlement, Marie Lebec, a redit dimanche la «confiance» d’Emmanuel Macron et de Gabriel Attal envers la ministre. Reste à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Teddy Riner, champion du tatami mais aussi des affaires !
Vacances d’hiver : où réserver à la dernière minute et à quel prix ?
Le «père du Bitcoin» convoqué devant la justice londonienne
François Bayrou relaxé dans l'affaire des assistants du MoDem, qu'en est-il des autres prévenus ?
Les Parisiens votent pour une taxe sur le stationnement des SUV, les taux des crédits immobiliers en repli en février... Le Flash éco du jour