La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9794
    -0,0090 (-0,91 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 468,08
    -202,73 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    456,11
    -7,01 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Le gouvernement allemand débloque un plan d'aide massif contre l'envolée des prix

PIXABAY

"Une aide rapide et proportionnée aux citoyens et aux entreprises est nécessaire en raison de l'augmentation rapide des prix de l'énergie", explique le document du projet d'accord consulté dimanche par l'AFP et élaboré après des semaines de discussions laborieuses entre les trois partis de la coalition du chancelier social-démocrate Olaf Scholz. Le chef du gouvernement allemand doit présenter le catalogue des mesures lors d'une conférence de presse à partir de 11h00 (09h00 GMT).

Le social-démocrate, à la tête d'une coalition formée avec écologistes et libéraux, avait réuni samedi, jusque tard dans la soirée, les principales figures du gouvernement pour finaliser ce plan. Les aides comprennent notamment un chèque versé aux étudiants et aux retraités ainsi qu'une augmentation de l'allocation logement, selon le document.

Le gouvernement allemand souhaite également que les profits exceptionnels réalisés par certaines entreprises énergétiques grâce à l'envolée des prix du marché soient mis à contribution pour soulager les factures des ménages, a déclaré dimanche le chancelier Olaf Scholz.

Dans le document présentant un nouveau plan d'aides massif contre l'inflation, le gouvernement allemand indique qu'il plaidera pour qu'une mesure "de prélèvement partiel des bénéfices aléatoires" de ces entreprises soit mise en œuvre dans le cadre de l'Union européenne, mais se dit prêt à agir au niveau national. "Des producteurs profitent simplement des prix très élevés du gaz qui déterminent le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retour des crédits à taux variable, crise de la dette publique, mauvaise image de la finance... Le flash éco du jour
Sécheresse : un maire prend un arrêté insolite pour ordonner à la pluie de tomber
Amiens : le crématorium fermé depuis un an en attente de la livraison d’une pièce mécanique
Crise énergétique : le gouvernement songe à généraliser le télétravail pour faire des économies
Flambée des prix de l'énergie : les écoles britanniques se préparent à avoir froid