La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 004,56
    -269,31 (-0,89 %)
     
  • Nasdaq

    11 114,89
    -33,75 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9812
    -0,0073 (-0,74 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 470,97
    -232,57 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    456,79
    -6,33 (-1,37 %)
     
  • S&P 500

    3 757,29
    -25,99 (-0,69 %)
     

Google : l'amende record infligée par l'Europe réduite en appel

Pixabay

Gros revers pour Google. Le géant américain de l'internet a échoué mercredi 14 septembre à faire annuler une amende record de 4,3 milliards d'euros infligée en 2018 par Bruxelles pour avoir abusé de la position dominante de son système d'exploitation Android, selon un arrêt du Tribunal de l'UE. "Le recours introduit par Google est rejeté pour l'essentiel", a estimé la juridiction établie à Luxembourg. Elle juge toutefois "approprié" de réduire le montant de la sanction à 4,1 milliards d'euros afin de mieux tenir compte de la gravité et de la durée de l’infraction. Il s'agit d'un arrêt rendu en première instance et susceptible d'appel dans un délai de deux mois. La firme américaine s'est dite "déçue" par la décision de la justice de l'UE, dans un communiqué.

Bruxelles reproche notamment à Google d'avoir forcé des fabricants de téléphones et de tablettes utilisant son système d'exploitation à préinstaller son moteur de recherche et son navigateur Chrome pour éliminer des concurrents. Le système Android est utilisé sur environ 80% des appareils mobiles dans le monde. "Le tribunal confirme dans une large mesure la décision de la Commission selon laquelle Google a imposé des restrictions illégales aux fabricants d'appareils mobiles et aux opérateurs de réseaux mobiles, afin de consolider la position dominante de son moteur de recherche", indique le tribunal dans un communiqué.

Le groupe de Mountain View (Californie) juge l'accusation infondée. Il avait saisi la justice européenne pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inditex (Zara) voit ses profits bondir malgré la guerre en Ukraine
La maison-mère du Club Med dévisse en Bourse, après la rumeur d'un examen par les autorités chinoises
Elle découvre qu'une célèbre émission de M6 vient en aide à celle qui l'a arnaquée il y a huit ans
Paris-New York en 30 minutes, SpaceX l'imagine pour 2027
Les actions des biotechs dopées par Joe Biden : le conseil Bourse