La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 727,33
    -361,84 (-1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Geolith, l'entreprise qui veut faire de la France une terre de production de lithium

Composant essentiel des batteries, le lithium présente un double inconvénient: massivement importé en Europe, son extraction et son traitement (de mines en Amérique du Sud et en Australie, d’usines en Chine) ont un gros impact sur l’environnement, et 15 tonnes de CO2 sont émises pour produire 1 tonne de carbonate de lithium. Fondateur de Geolith, cet expert venu de l’industrie minière et de la géothermie a trouvé une technique plus propre et peu émettrice de CO2, au moyen d’un filtre de nanoparticules qui permet de cristalliser le métal. Une première unité test en Ecosse a prouvé son efficacité.

Mais c’est en Alsace, en géothermie profonde, que Jean-Phillipe Gibaud compte industrialiser le procédé. Geolith prépare une levée de fonds de 30 millions d’euros pour bâtir une usine de fabrication des filtres en France. Les puits seraient quant à eux exploités par les pros du secteur minier. Le process est un peu plus cher que pour le lithium importé, mais ferait l’économie du transport et d’éventuelles taxes carbone. Soutenu par l’Ademe, Bpifrance et la région Alsace, Geolith espère une première production en 2024. «Avec une vingtaine de sites, la France pourrait être autonome», assure le fondateur, dont les équipes sont basées à Saclay (91).

>> Création d'entreprise ou d’association, gestion des factures et rédaction des statuts : entrepreneurs, tous nos services pour vous accompagner dans vos démarches

>> Découvrez les 6 secrets de Frédéric Mazzella, fondateur de Blablacar, pour emmener (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Microsoft veut créer plus de 36.000 emplois au Qatar
Eiffage affiche un résultat net en hausse de 36,2 % au premier semestre
Uber : il est désormais possible d'envoyer des messages à un agent de sécurité aux États-Unis
Prix du gaz : la facture de cette fonderie est multipliée par 10
GreenGo référence 2.400 sites de tourisme écoresponsables