Marchés français ouverture 7 h 36 min
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0478
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 721,35
    -1 592,94 (-5,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,57
    -20,11 (-3,00 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Gaz : l'Italie va se débrancher de la Russie, mise sur l'Algérie, le Congo et l'Egypte

·1 min de lecture

La Russie va bientôt devoir tirer un trait sur un client majeur, sur le front du gaz. Alors que les revenus issus des énergies fossiles financent la guerre en Ukraine, le ministre de la Transition écologique en Italie, Roberto Cingolani, a indiqué que l'Italie était obligée de fermer "bientôt" le robinet du gaz venant de Russie. "À mon avis, nous devrions bientôt interrompre pour des raisons éthiques les livraisons de gaz russe", a-t-il déclaré au quotidien La Stampa. Le ministre effectue actuellement avec son homologue des Affaires étrangères Luigi Di Maio un périple de deux jours en Angola et au Congo pour conclure de nouveaux contrats d'approvisionnement et réduire ainsi la dépendance italienne au gaz russe, qui représente 45% de ses fournitures.

"Nous sommes en train de diversifier avec une grande rapidité nos sources" d'approvisionnement, a-t-il souligné. "Il est clair que l'Europe tout entière est fortement dépendante de la Russie pour le gaz, et cela représente une grave erreur géopolitique commise au cours des vingt dernières années". "Il est inutile de penser pouvoir la résoudre en un mois. Mais d'un certain point de vue, c'est beaucoup d'argent, avec l'énergie nous donnons quasiment un milliard d'euros par jour à la Russie, et vous comprenez bien que nous finançons indirectement la guerre", a-t-il fait valoir.

Le ministre prévoit que l'Italie réussira à se passer du gaz russe d'ici 18 mois. Auparavant, il avait estimé que la péninsule avait besoin "entre 24 à 30 mois" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Netflix plombé par l’inflation et la concurrence : le conseil Bourse
Après LVMH, L'Oréal repousse aussi la limite d'âge pour son président Jean-Paul Agon
“L’euro est sur un niveau technique critique face au dollar, danger”
La start-up d’Elon Musk The Boring Company veut “résoudre le problème des embouteillages” et accélérer
WePost, le Blablacar de la livraison de colis... en train !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles