La bourse ferme dans 3 h 35 min

Gaz : forte baisse des tarifs réglementés au 1er mars

Mathieu BRUCKMULLER
1 / 1

Gaz : forte baisse des tarifs réglementés au 1er mars

Jamais deux sans trois. Après une baisse en janvier (-0,9%) et en février (-3,3%), les tarifs réglementés du gaz hors taxe d'Engie vont encore reculer au mois de mars. A partir de dimanche, ils se replieront de 4,6% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er février 2020, a annoncé ce jeudi la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Dans le détail, cette baisse sera de 1,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,7% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,8% pour les foyers qui se chauffent au gaz. Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie ont diminué en tout de 18,6%.

Aujourd'hui, il n'est plus possible de souscrire un contrat avec un tarif réglementé pour du gaz. Il a été jugé contraire au droit de l’Union européenne pour « entrave à la réalisation d’un marché concurrentiel ». Les 4,2 millions de foyers français encore abonnés, au 31 décembre 2018, aux tarifs réglementés du gaz, soit 39% des foyers équipés en gaz, devront migrer vers une offre à prix de marché, proposée par Engie ou un des nombreux fournisseurs alternatifs d'ici à la fin juin 2023.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Frais de notaire : quelle marge de négociation ?
- Immobilier : à quoi servent les charges de copropriété ?
- Ticket restaurant : que peut-on vraiment payer avec ? (et 10 autres questions qu'on se pose)