La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 661,94
    -39,93 (-0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Gaz et électricité : des fournisseurs poussent vers des offres plus risquées

·1 min de lecture
ampoule électrique et brûleur gaz
ampoule électrique et brûleur gaz

Le marché de l'énergie est sans dessus dessous en Europe. Dans ce contexte, les fournisseurs d'électricité et de gaz doivent faire des choix : certains réduisent leurs offres ou refusent de nouveaux clients, d'autres tentent de leur forcer la main en modifiant leur contrat, parfois avec des hausses de tarifs de plus de 70%. « Nous ne sommes pas en mesure de prendre de nouvelles souscriptions pour le moment (...) Nos offres sont en cours de refonte », écrit par exemple sur son site Cdiscount. « Au vu de l'augmentation exceptionnelle et fulgurante des prix sur le marché de l'énergie, nous ne pouvons malheureusement pas vous proposer de contrat vous permettant de réaliser des économies intéressantes pour le moment », assume de son côté Mega énergie.

D'autres fournisseurs alternatifs aux offres jusqu'ici très incitatives lors de la souscription (GreenYellow, Vattenfall, Barry ou Eni) ont levé le pied pour éviter la faillite. « Ceux qui ont su anticiper en signant des contrats de long terme peuvent encore tenir le coup, explique l'un d'eux au Parisien. Par contre, les nouveaux venus, qui achètent du spot, pour des livraisons immédiates, à prix d'or, ne tiendront pas longtemps. »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Electricité : ces 2 options pour faire baisser durablement les prix
- Corse : des frais bancaires globalement plus élevés que sur le continent
- Orange : les limites des forfaits sans engagement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles