La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 786,21
    -46,33 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    12 444,92
    -199,53 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0220
    +0,0025 (+0,25 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 621,22
    -972,64 (-4,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,24
    -21,11 (-3,79 %)
     
  • S&P 500

    4 115,82
    -24,24 (-0,59 %)
     

Gastro-entérite : vers un nouveau vaccin pour les nourrissons ?

La Haute autorité de santé a recommandé mardi, après réévaluation des vaccins, de recommencer à vacciner les nourrissons de six semaines à six mois contre les infections à rotavirus, principaux responsables des gastro-entérites aiguës virales hivernales, pour prévenir des formes graves et hospitalisations.

Deux vaccins (Rotarix et RotaTeq), administrés oralement, disposent d'une autorisation de mise sur le marché en France.

Une vaccination est recommandée avec deux doses aux âges de deux et trois mois pour Rotarix, avec trois doses à deux, trois et quatre mois pour RotaTeq, précise-t-elle dans un communiqué, en invitant à utiliser le même vaccin pour tout le schéma vaccinal.

La HAS insiste sur le respect de ce calendrier pour pouvoir compléter le schéma vaccinal avant l'âge limite (six mois pour Rotarix et huit mois pour RotaTeq). "A ce stade, la HAS estime qu'il est prématuré d'envisager de rendre obligatoire cette vaccination", précise-t-elle.

Recommandée par l'Organisation mondiale de la santé, l'Académie européenne de pédiatrie et la Société européenne des maladies infectieuses pédiatriques, la vaccination contre les infections à rotavirus est pratiquée dans 127 pays dans le monde.

Introduite en France dans le calendrier vaccinal en 2013 par le Haut Conseil de Santé Publique, elle a été suspendue en 2015 après la survenue d'effets indésirables graves.

Après réévaluation des deux vaccins disponibles et examen des dernières données d'efficacité vaccinale et de tolérance, la HAS (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les députés en faveur d'une hausse du plafond de défiscalisation des heures supplémentaires pour 2022
Covid-19 : le premier feu vert du projet de loi sanitaire adopté dans une "ambiance de match de foot", amputé d'un article clef
Comment bien vous tester et vous isoler face au Covid-19, les heures sup’ davantage défiscalisées ? Le flash éco du jour
Variole du singe : les autorités sanitaires reconnaissent des "délais" pour la vaccination, mais restent rassurantes
Vous pouvez maintenant louer un drone pour disperser les cendres d’un défunt

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles