Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 700,20
    +272,13 (+0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,08
    -1,77 (-0,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Gagner de l’argent sans rien faire : la proposition de ces applications aguicheuses

PIXABAY

La proposition, évidemment, paraît très alléchante. Ne (presque) rien faire et gagner de l’argent ? Cuisiner sans être un chef étoilé, prendre son plat en photo sans être un photographe professionnel, et pourtant se rémunérer grâce à cela ? C’est en tout cas la promesse de certaines applications, rapporte RMC Conso. Le média prend ainsi l’exemple de l’application lancée il y a un an : Coco Cooking. Et son fonctionnement est bien rôdé.

Sur cet ersatz de réseau social, les utilisateurs sont invités à partager les photos de leurs repas et à commenter les plats des autres. Chaque photo partagée permet ainsi de remporter des points. Ces points sont ensuite convertibles en une certaine somme d’argent. Les internautes peuvent également participer à des défis en cuisinant tel ou tel ingrédient d’une marque donnée. En effet, les enseignes de l’industrie agro-alimentaire ont senti le filon.

Le système est financé par des partenariats avec des marques, pour qui c’est une opportunité de faire la promotion de leur produit. En effet, un public potentiel d’un million de personnes intéressées par la gastronomie, qui ont téléchargé l’application, est disponible sur la plateforme. Selon son fondateur, Romain Sion, «l'idée de gagner de l'argent en faisant quelque chose qu'on fait déjà tous au quotidien incite tout de même les gens à s'inscrire, et à rester. La cagnotte monte assez vite finalement», explique-t-il.

D’autres applications de ce type existent, comme WeWard, créée en 2019 et qui récompense (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôts : ai-je le droit de les payer en espèces ?
Médecins : le prix de la consultation des généralistes va-t-il passer à 30 euros ?
Il paie son billet de train quatre minutes en retard, la SNCF lui réclame 115 euros
Nouveau record : 11,5 millions de livrets d’épargne populaire ouverts en France
Réforme de la pension d’invalidité : pourquoi elle a fait plusieurs milliers de perdants